Logo Sensation Rock

L’ALBUM OUBLIE: HEATHER WOODS BRODERICK, From The Ground

Preservation/2009

Si vous vous êtes intéressés à la dernière sortie de Sharon Van Etten ou ses périginations sur Instagram, vous vous êtes certainement demandés qui était la jeune femme timide qui l’accompagnait partout, notamment lors d’une session intimiste dans un parc d’Amsterdam pour y jouer un extrait du dernier album de la New-Yorkaise.
Cette jeune femme c’est donc Heather Woods Broderick, soeur de Peter Broderick, lui-même musicien de son état et également invité à jouer sur Are We There. Elle affiche une belle carte de visite en tant que musicienne d’accompagnement, comme on a pu aussi la voir l’année passée au côté d’Alela Diane, au moment des concerts pré-nataux de la résidente de Portland. Mais avant ça, HWB avait publié son propre album qui mérite un peu de lumière.
From The Ground est donc à ce jour l’unique réalisation solo de Heather. A l’aise avec une guitare comme derrière un piano, elle dévoile un univers folk indie épuré, plein de douceur et d’atmosphère mélancolique, à la production minimaliste. Beaucoup de chaleur émane de ses accords de guitare (Cottonwood Bay, Turned). Ses compos se transforment tantôt en valse (From The Ground) , tantôt en ambiances très naturelles, comme on peut en trouver chez Evening Hymns, où on se prendrait à contempler la quiétude d’un lac en Ontario (For Misty). Et on pense forcément à Alela Diane dans cette capacité à transposer des émotions en musique (Wounded Bird, Turned).
Heather Woods Broderick semble vouloir volontairement se mettre en retrait quand on la voit avec les différents artistes qu’elle accompagne. Cette album est un peu à cette image, plein de timidité malgré un talent certain. Une séance de rattrapage était donc de mise pour cette artiste méconnue.

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :