Logo Sensation Rock

FIRST AID KIT, The Lion’s Roar

Wichita Recordings/PIAS/2012

Deux soeurs suèdoises à peine sorties de l’adolescence s’adonnent à un folk qui décidément sille bien aux Scandinaves. Mais de la Scandinavie, rien de se ressent dans leur musique, tant en traverse l’Atlantique pour se retrouver sur les terres du Midwest.The Lion’s Roar est un petit joyau folk, qui s’il ne cache pas ses influences et ne rafflerera pas la palme de l’originalité, offre de beaux moments oniriques. Les arrangements sont plutôt bien sentis, par là un glokenspiel, par ici une mandoline, et là encore un harmonium. Les soeurs Söderberg ont assuré la première partie des Fleet Foxes (et ce sont d’ailleurs fait connaitre sur la toile en reprennant Tiger Mountain Peasant Song de façon assez magistrale), c’est peut être là qu’elles se sont inspirées des harmonies vocales (la magnifique To A Poet), harmonies qu’on retrouve sur la 60’s song Blue et que n’auraient pas renié les Mamas & Pappas. Mais s’il y a bien quelqu’un avec qui First Aid Kit pourra difficilement éviter le rapprochement, c’est définitivement Alela Diane. Que ce soit dans des passages folk (This Old Routine) ou country (Emmylou), la fine silouhette de la maitresse de Bramble Rose plâne. Mais on ne pourra pas qualifier The Lion’s Roar comme une pâle copie de l’auteur du Pirate Gospel, tant l’opus de First Aid Kit posssède son charme et ses douces mélodies (la médiévale Dance To Another Tune). N’oublions pas que Johanna et Klara sont très jeunes, et qu’en gagnant en maturité, un beau futur s’offrira à elles. A suivre, donc.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

WOODKID, Iron EP

Green United Music/PIAS/2011 Le musicien et réalisateur de clip Yoann Lemoine nous avait mis une belle claque en…

COLDPLAY, Live 2012

EMI/2012 Un tonnerre d’applaudissements et de cris. C’est toujours comme ça que commence (et se déroule) un concert…