Logo Sensation Rock

CONCRETE KNIVES, Our Heart

5 ans déjà depuis la sortie de l’éblouissant « Be Your Own King » (Bella Union, 2012), album qui avait fait décoller le groupe caennais. Le désormais sextet est de retour avec « Our Hearts », album très attendu et qui comble nos espoirs.


Il aura donc fallu 5 années à la bande normande pour se remettre en ordre de marche et incorporer tous les évènements vécus après la sortie de leur premier opus ; Une signature dans le label mythique Bella Union (Beach House, Fleet Foxes, entre autre), une tournée européenne de 150 dates avec un final en apothéose au Trianon.

Alors, « What is the problem???? ». Beaucoup signeraient tout de suite pour un parcours pareil dès le premier album. C’est oublier un peu vite le côté obscur de la force. Le rythme effréné et décalé d’une tournée, les heures de voyage et l’accumulation de la fatigue. Tout cela laisse des traces et il a fallu aux cinq compères analyser, prendre du recul, grandir, se faire les dents sur des projets solo (Samba de la Muerte, FARO, etc.) pour mieux se retrouver ensuite.

 

La production de « Our Heart » a débuté en 2016 avec la collaboration du Danois Andreas Pallisgaard. Un an plus tard, le résultat est au rendez-vous avec un album puissant, structuré qui dégage une énergie communicative.

 

Dès l’entame et « Bring the Fire », on retrouve les riffs accrocheurs et les refrains coup de poing qui avaient fait le succès de « Be Your Own King ».

La mécanique se répète sur « The Quiet Ones », « Tightrope », et l’entêtant « Our Hearts ». Mais point de redondance dans la proposition du sextet. Chaque morceau propose une orchestration originale mêlant sonorités électroniques, guitare psyché et rythmiques chaloupées.

 

Les Talking Heads, une référence évidente…

 

La filiation est flatteuse, certes, mais comment ne pas y penser à l’écoute des morceaux « The Lights », « Gone », et « Sometimes ». On retrouve alors les influences world (asiatiques et africaines) typiques de certains morceaux des new yorkais – Présence qui persiste sur le titre « Gold Digger » et ses percussions orientales qui nous transportent au fin fond du désert.

« Pavement » vient clore les débats et résumer cet album de la plus belle des façons. Un morceau progressif qui en presque 7 minutes nous fait traverser la pop, le dancefloor et la world music.

 

Concrete Knives signe un retour remarqué qui arrive à point nommé. Les caennais continuent de tracer leur sillon avec un disque plus introspectif mais toujours aussi entrainant.

 

  • Rémy Poidevin

 


 

Artiste : Concrete Knives

Album : Our Hearts

Label/Distribution : Vietnam-Because Music

Date de sortie : 23 février 2018

Genre : Pop/Rock Indépendant

Catégorie : Album Rock

 

Total
1
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :