Logo Sensation Rock

INTERVIEW – ALLUSINLOVE

Après un live in Leeds explosif, les Anglais de Allusinlove s’apprêtent à sortir leur premier album, It’s okay to talk. Avant sa sortie, le groupe se produira pour la première fois hors des scènes anglaises dans les jours prochains. On verra ainsi le groupe à Paris les 17 et 28 Mai prochain. Rencontre avec le groupe avant ces dates qui s’annoncent on ne peut plus excitantes.

 

SENSATION ROCK : Vous avez récemment sorti un album live. C’est rare de nos jours.

On avait envie, avant la sortie de notre premier album studio de sortir un live. On trouvait que c’était un bon instantané, pour nos fans, pour les nouveaux comme pour les plus anciens.

 

SENSATION ROCK : Vous l’avez enregistré au Brudenell Social Club chez vous à Leeds.

“C’est un lieu prestigieux, pas très grand mais prestigieux. C’était aussi une façon de dire nous sommes toujours un groupe de Leeds, nous venons de là et voulons  célébrer cela.”

 

SENSATION ROCK : Votre son est très rock

“Oui, c’est vrai. On aime plein de choses, du metal à des choses très mélodiques. Notre musique mélange plein de styles. Nous aimons aussi la pop anglaise, les Stone Roses, ce genre de groupe.”

 

SENSATION ROCK : Votre attitude me rappelle celle des Manic Street Preachers.

“C’est cool que tu dises cela. Nous essayons d’être le plus honnête possible.”

 

SENSATION ROCK : Vous avez récemment changé de nom.

“Oui, avant nous étions Allusondrugs. Ce n’était pas pour faire la promo des drogues, dire la coke, c’est cool. Les drogues, ce peut être la télé ou plein d’autres choses. On a changé de nom car des radios ne voulaient pas nous passer à cause de ce nom jugé trop subversif. Allusinlove sonne cool.”

 

SENSATION ROCK : Le symbole de l’amour est toujours présent sur vos pochettes de disque.

“Il n’y a rien de plus beau que l’amour. On aime les gens. On aime le public qui vient à nos concerts. On en marre de la haine qui se développe en Angleterre surtout depuis le Brexit. Nous ne sommes pas un groupe politique mais on se dit que c’est stupide de se couper ainsi du reste du monde.”

 

SENSATION ROCK : Vous avez bossé pour votre album avec des producteurs célèbres comme Alan Moulder ou Katherine Marks. Comment les avez-vous rencontré ?

” Via notre label. C’est incroyable de travailler avec des gens de ce niveau. Tu apprends énormément. Nous sommes fans de The Foals et Katherine les a produit. En travaillant avec Alan et Katherine, tu deviens un meilleur musicien.”

 

SENSATION ROCK : Le son de votre live est celui d’un vrai live, sans overdubs.

“C’est vrai. On le voulait comme ça. C’est important d’entendre le public, l’atmosphère réelle du concert surtout pour ceux qui ne nous ont pas vus live.”

 

SENSATION ROCK : “Lucky You ” sonne très Jane’s Addiction

” Tu n’es pas le premier à nous le dire. C’est un vieux morceau. On l’a crée il y a six ou sept ans. C’est cool que tu dises ça.”

 

SENSATION ROCK : Votre premier album sort bientôt.

“Il va sortir en juin. On l’a enregistré à Londres. Dans un super studio où ont enregistré les Stone Roses, Queens of The Stone Age, The Killers.”

 

SENSATION ROCK : Vous allez peut être être the next big thing venant de Leeds. Il y a longtemps qu’il n’y a plus eu de gros groupes venant de là.

“On l’espère. C’est vrai que cela fait longtemps qu’il n’y a plus eu de gros groupe à sortir de Leeds. Le dernier c’était Kaiser Chiefs.”

 

  • Propos récupérés, traduits et retranscris par Pierre-Arnaud Jonard.
Total
21
Shares
Related Posts