Logo Sensation Rock

MEATBODIES, Meatbodies

In The Red Records/2014

Au sein de son propre groupe ou à la production, on pourra dire que Ty Segall aura été omniprésent sur la scène indie californienne cette année. Cette fois-ci, c’est au tour de son ami Chad Ubovich bassiste du projet Fuzz ici au chant et à la guitare d’inaugurer avec ses comparses de Meatbodies le garage/studio du blondinet.

Après l’étrange introduction de The Archer aux airs de science-fiction bien à l’image de l’artwork du disque, la déferlante rythmique garage/punk se met en route avec Disorder,  suivie de près par Mountain nous rappelant fortement les Thee Oh Sees. Quoi de plus normal me direz vous. A force de jouer les uns avec les autres cela finit toujours par se ressentir. Les sonorités psyché tirées de l’aventure Fuzz sont bien évidement au rendez-vous (Gold, Off). Le quatuor arrive cependant à nous étonner de par ses diverses influences pour la plupart issues des sixties dont le très sympathique Plank ou plus encore l’étonnante ballade Dark Road cassant le rythme de la galette afin de ne pas tomber dans le monocorde ou encore d’afficher l’étiquette d’une énième production garage made in L.A. Ajoutez à ceci quelques tubes radiophoniques à l’image du rock’n’roll rafraichissant de Wahoo, et on obtient un premier album très réussi digne de s’inscrire parmi les meilleures productions du label In The Red et par la même occasion de se faire une place au sein de cette grande famille plus unie que jamais.

Artiste : Meatbodies

Album : Meatbodies

Date de sortie : octobre 2014

Genre : garage/rock

Catégorie : Album garage

 

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

ROBESPIERRE, First EP

Autoproduction/2012 Les Bisontins de Robespierre débarquent enfin avec un premier EP prometteur. Les premiers accords des morceaux ont…
%d blogueurs aiment cette page :