Logo Sensation Rock

SUMMER PACK #8: Noel Gallagher’s High Flying Birds, Alanis Morissette, Lightships, Mumford & Sons

Sour Mash Records/PIAS/2012

Point final des extraits de l’excellent premier album solo de Noel Gallagher, la sortie de ce 45T est également synonyme de l’édition d’un coffret recueillant tous les maxis issus de Noel Gallagher’s High Flying Birds. Ici, contrairement aux 4 autres 2 titres de l’album, pas d’inédit. Face A: le morceau d’ouverture du LP à la grandiloquence assumée. Un titre qui sonne comme les compos de feu Oasis (normal vous me direz) et donc par conséquent réussi. Face B: un remix du morceau “dance” AKA… What A Life. Le côté dansant est encore plus exposé à grand renfort de synthés, de beats avec pour résultat 15 minutes de déhanchement sur les dancefloors. Peut-être pas ce qu’on attendait de mieux pour clore les singles, mais bon, vu la qualité de la production générale du premier effort solo de l’aîné Gallagher, on sera indulgent.

http://cdn.idolator.com/wp-content/uploads/2012/05/04/alanis-morissette-guardian-single-cover.jpgCollective Sounds/2012

Enfin le retour de la plus sympathique des Canadiennes (après Robin Scherbatsky). Muette depuis 4 ans et Flavors Of Entanglement et aussi parce que faire un enfant ça prend du temps, elle reprendra du service fin août avec Havoc And Bright Lights. Guardian est donc le premier extrait de ce huitième album. Comme d’habitude, il y aura les pros Alanis Morissette et ceux qui ne supporteront pas son timbre de voix. Les pros ne seront pas déçus même si ils ne seront pas surpris non plus. On a droit à un morceau rock typique du répertoire de la Dieu de Kevin Smith, couplet calme et refrain où l’organe vocale d’Alanis se fait puissant. Accompagné d’un second titre dans la même veine (Lens) et de deux versions live de classiques (Ironic et You Oughta Know), voilà de quoi patienter gentiment jusqu’à la sortie de l’album.

http://www.dominorecordco.com/images/artists/lightships/300_300/Fear_and_Doubt.jpgDomino Records/2012

On avait déjà pris notre pied en écoutant Electric Cables, sorti ce printemps. Gerard Love prolonge donc notre plaisir avec ce EP, dans la droite lignée de l’album. Le morceau-titre Fear And Doubt est un pur bijou pop. On retrouve également la très “beatlesienne” Silver And Gold, et son côté psychédélique. Et l’onirisme et la légèreté qu’affectionne tant Lightships sont plus que jamais présents avec Cavalcade. Si vous voulez flâner pendant les douces soirées d’été, Fear And Doubt est un fond sonore idéal.

http://c438342.r42.cf2.rackcdn.com/wp-content/uploads/2012/08/Mumford-and-Sons-I-Will-Wait.jpgIsland Records/2012

Babel. C’est le nom du successeur de Sign No More, avec lequel les Anglais vont tenter de confirmer tout le bien quand pensait d’eux après leur premier album. Voici donc I Will Wait, titre plutôt bien vu pour un simple qui devra faire patienter avant de voir débarquer l’album à l’automne. Une compo entrainante, entre folk et bluegrass. Le refrain en choeur nous fait tout de suite accroché au morceau. Alors on va attendre, mais ça risque d’être long.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

THE ROOTS, Undun

Def Jam/Universal/2011 Nouvelle livraison du meilleur groupe de rap instrumental en provenance de Philadelphie, tout juste un an…