Logo Sensation Rock

NICK WATERHOUSE, Time’s All Gone

Innovative Leisure/Differ-Ant/2012

En onze morceaux façonnés à l’ancienne mode (la production, le look – à la Buddy Holly -, les scopitones jusqu’à la pochette et les 45T sortis au préalable), ce nouveau venu de 25 ans, Nick Waterhouse, va faire parler de lui.

Hébergé sur le même label qu’Hanni El Khatib (qui signe le design de la pochette), l’une des autres sensations de l’année, Nick Waterhouse évolue dans un style musical que d’aucuns diraient passé de mode. Le jeune homme qui n’a connu ni les 50’s ni les 60’s annonce juste que “la musique est soit bonne soit mauvaise”, le tout étant une question d’âme, tout simplement.
Et on a l’impression, à l’écoute de Time’s All Gone que Nick Waterhouse vient d’une autre époque et que le rendu et la production (analogique) ont été importantes à ses yeux. Pour ce disque, il a convoqué des cuivres (beaucoup de sax baryton) et des choristes, The Naturelles, comme ça se faisait dans le temps. Le Californien s’est fortement imprégné du style de ces années-là, rock ‘n’ roll, soul, blues, et sert d’une voix bien trempée et avec un sens inné de la mélodie quelques excellents morceaux. N’en déplaise, ses chansons ont de l’âme. Le slow envoûtant Raina, le single qui fait claquer les doigts I Can Only Give You Everything, le jazzy Time’s All Gone Pt. 1 & 2

On pourra lui reprocher de surfer sur le revival rhythm ‘n’ blues, Nick Waterhouse fait fi de ses détracteurs et prend du plaisir à nous chanter ces good old songs. Que demander de plus ?

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

APRIL MARCH & AQUASERGE

Freaksville Records/La Baleine/2013 On avait laissé la charmante Américaine chanter l’adaptation de Laisse Tomber Les Filles de France…
%d blogueurs aiment cette page :