Logo Sensation Rock

Maple Glider / I Get Into Trouble

Maple Glider, de sa véritable identité Tori Zyetsch, est de retour sur la scène folk deux ans après le très accompli To Enjoy Is The Only Thing. À l’époque, la jeune australienne nous enchantait et nous faisait rêver avec des compos aussi touchantes que langoureuses telles qu’A Tradition ou encore la somptueuse Swimming avec laquelle on fit la découverte de cette voix hors du commun. Swimming, diffusé à tours de platines, remportait alors tous les suffrages.
Pour les besoins du métier, Maple Glider s’était alors exilée sur la côte anglaise, précisément là où To Enjoy Is The Only Thing fut façonné.

Deux ans plus tard donc, Maple revient nous faire coucou, plus que ça même, puisque l’Australienne nous gratifie d’un nouvel album qui a pour titre I Get Into Trouble (Partisan Records). Un second opus comportant 10 morceaux, essentiellement dominés par la folk comme le fut To Enjoy Is The Only Thing.
On prend les mêmes et on recommence, à savoir que Maple Glider s’est entourée de nouveau de son producteur fétiche Tom Iamsek ainsi que d’autres collaborateurs déjà présents en 2021. Pourquoi donc changer une équipe qui gagne et qui a des résultats! Maple aurait eu bien tort de tout remettre en question, sachant qu’I Get Into Trouble s’avère être à la hauteur de son prédécesseur.

Dans ce nouvel effort, Maple se livre encore davantage, se racontant sans détours et mettant littéralement son âme à nu. Plus encore que To Enjoy Is The Only Thing, I Get Into Trouble est donc un album autobiographique jusqu’au bout des mots. Ainsi, dans le très pop Dinah, Tori évoque sa relation tumultueuse avec l’église pour avoir reçu, étant enfant, une éducation religieuse stricte qui n’admettait aucun manquement. Sur un tout autre sujet, Two Years aborde les relations amoureuses complexes, thème déjà bien en vogue dans To Enjoy Is The Only Thing. Dans Two Years, Maple dit son soulagement de s’être délestée d’une relation amoureuse toxique qui, semble-t-il, ne la menait nulle part. Don’t Kiss Me, bien que très lumineux musicalement parlant, se révèle du même acabit. Ne traduit-on pas cette phrase par « ne m’embrasse pas » ou « ne m’approche pas! » Toute attention, qu’elle soit d’ordre affectif ou sexuel, serait furieusement inutile et dénuée de sens.

Sur le plan musical, la guitare et les ballades occupent une large place, autant dire tout simplement la folk. En deux ans, Maple Glider n’a rien perdu de ses aptitudes à créer de magnifiques compos et à nous offrir d’enjôleuses mélodies. Dès le génial Do You, single récemment dévoilé et accessoirement morceau d’ouverture, l’Australienne nous prend dans ses filets et aussitôt tisse sa toile autour de nous. Nous voilà donc d’emblée happés par ce magique et superbe timbre de voix, tout comme ces doux accords de guitare acoustique. Le ton est donné, alors que nous n’en sommes qu’au morceau d’introduction.
Dinah et Two Years, plus pop et orchestrés, sont pourtant l’occasion d’un léger changement de registre, quelques boucles synthétiques faisant même leur apparition sur Two Years avec, une fois n’est pas coutume, un piano loin d’être désagréable.
Chasser le naturel il revient au galop, la folk effectue déjà son retour et, jusqu’à la fin de l’album et le longue durée Scream (5 minutes 13), ne nous quittera plus. C’est Fomo qui signe cette reprise de pouvoir folk, suivi du fabuleux Don’t Kiss Me sur lequel Maple est de temps à autres accompagnée de chœurs.
Le récital, toujours aussi émouvant, se poursuit avec You’re Gonna Be A Daddy, For You And All The Songs We Loved ou encore You At The Top Of The Driveaway.
Le magnifique diptyque en S Surprises/Scream a l’insigne honneur de clore I Get Into Trouble tout en prestige et en acoustique, Maple tout bonnement munie de sa seule guitare sèche. Du vrai bonheur pour les amateurs de guitare/voix que nous sommes! Scream, morceau le plus long, est le clou et le bouquet final de ce second album de l’Australienne qui, par ces 10 compos truffées de charme, s’est donnée pour mission d’à nouveau nous enchanter, à l’instar de To Enjoy Is The Only Thing en 2021.

Bilan donc plus que positif pour I Get Into Trouble avec lequel Maple Glider confirme tout le bien que l’on pensait déjà d’elle il y a deux ans. Do You, Don’t Kiss Me ou même Dinah n’ont rien à envier à Swimming, Do You ressemblant d’ailleurs trait pour trait à ce morceau phare de To Enjoy Is The Only Thing.

I Get Into Trouble: la confirmation d’une folkeuse à la voix tant veloutée qu’envoûtante!

Notre sélection: Do You, Don’t Kiss Me, Surprises, Scream.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

MGMT, MGMT

Columbia/Sony/2013 MGMT, c’était la grosse révélation de l’été 2007, deux éphèbes affublés de fleurs dans les cheveux et…