Logo Sensation Rock

Spacey Jane / Here Comes Everybody

L’Australie regorge de nombreux groupes rock, connus comme beaucoup moins. Attardons-nous sur l’un d’entre eux, Spacey Jane, révélation indie rock de ces dernières années.

Spacey Jane est un quatuor basé à Perth, dans l’Ouest australien. Il est formé de Caleb Harper, le grand manitou, compositeur, chanteur et guitariste, d’Ashton Le Cornu autre guitariste, Kieran Lama batteur et de Peppa Lane à la basse.
Le parcours discographique du quatuor australien est constitué de deux EPs (No Way To Treat An Animal en 2017 et In The Slight en 2018) mais aussi d’un LP baptisé Sunlight en 2020.
C’est encore avec un LP que Spacey Jane refont parler d’eux, celui-ci s’intitule Here Comes Everybody.

Ce second LP devrait, selon toute vraisemblance, asseoir un peu plus Spacey Jane sur les strapontins de la consécration, bien que ces Australiens de grand talent ne soient pas totalement inconnus au bataillon.

Les amateurs de bon gros rock peuvent passer leur chemin, le quatuor de Perth donnant davantage dans le style pop. Le morceau le plus rock de l’album, Lunchtime, n’en est pas pour autant le plus significatif pour être passé un tantinet inaperçu. En revanche, c’est avec It’s Been A Long Day que Spacey Jane a véritablement pris son envol dans la promotion de Here Comes Everybody. It’s Been A Long Day est l’un des singles dévoilés en amont de la sortie de cet album, somptueuse ballade à fort caractère émotif. On y retrouve toute la sensibilité vocale de Caleb Harper, couplée à un rythme des plus planants et à de chatoyantes guitares. Pas besoin de plusieurs écoutes pour faire sien It’s Been A Long Day, cette compo s’avérant tubesque au premier abord. Avec It’s Been A Long Day, Spacey Jane tape dans le mille, frappe fort et juste. Le grand moment de Here Comes Everybody, sinon l’un des meilleurs car Hardlight, dernier single en date, n’a strictement pas à rougir d’It’s Been A Long Day. Hardlight est plus entraînant, un poil plus rock, mais tout aussi émouvant! La voix de Caleb apporte tout son lustre à ce morceau, sans parler des guitares new wave qui résonnent de bout en bout.
Hardlight et It’s Been A Long Day, à eux deux, font de Here Comes Everybody un album incontournable de cette année, entraînant dans leur sillage des compos comme le trépidant Lots Of Nothing, le non moins accrocheur Sitting Up mais aussi et surtout les ballades oniriques Bothers Me, Clean My Car ou encore Not What You Paid For.

À l’écoute de ce nouvel effort de Spacey Jane, une chose (ou plus exactement une influence) saute immédiatement aux oreilles, coulant de source : celle des Britanniques d’Island dont l’album Yesterday Park sortait il y a tout juste un an. Les petits riffs de guitare et le timbre vocal de Caleb Harper en témoignent, par exemple sur les morceaux Lots Of Nothing, Bothers Me ou même Haircut. Difficile de ne pas établir un comparatif entre le quatuor de Perth et la formation drivée par Rolo Doherty tant Here Comes Everybody, à l’image des albums d’Island, recèle de mélodies sucrées et truffées de guitares aériennes.

Here Comes Everybody aborde aussi bien l’anxiété due à la situation sanitaire, les difficultés rencontrées par la jeunesse australienne que les soucis climatiques à cause desquels, à l’instar d’autres pays, l’Australie a payé un lourd tribut. En Spacey Jane, Midnight Oil peut s’appuyer sur de dignes successeurs pour prêcher la bonne parole. En matière d’écologie et de climat, la relève est assurée avec ce quatuor originaire de l’une des régions les plus concernées par les conséquences dues au réchauffement climatique, à savoir cette région de Perth dans l’Ouest australien.

Here Comes Everybody, sur les 12 morceaux qu’il comporte, renferme autant de ballades que de morceaux entraînants, une variété de rythmes qui en fait un album vivant et et à l’écoute duquel on ne s’ennuie pas. It’s Been A Long Day et Hardlight ont, en tant que singles, largement fait leurs preuves, d’autres morceaux sont susceptibles d’en faire de même. Ainsi, pour les inédits, nous avons un petit faible pour Bothers Me, petite ballade qui n’a rien à envier à It’s Been A Long Day et qui mériterait, au même titre que Not What You Paid For, de devenir un single. À bons entendeurs, salut! Dans un registre de tempo plus enlevé, citons aussi Lots Of Nothing, Head Above ou encore Haircut, des morceaux dont la place sur Here Comes Everybody n’en est pas moins légitime.

Avec Here Comes Everybody, nous tenons là un album magistralement taillé pour l’été. Ayant vu le jour ce 24 juin, ce second LP de Spacey Jane tombe à pic pour pimenter les longues journées estivales qui s’annoncent. It’s Been A Long Day, tout autant que Clean My Car, Hardlight ou Bothers Me feront le job à merveille!

Here Comes Everybody de Spacey Jane : des mélodies sucrées et juteuses qui parfumeront votre été!

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

DE?ORT!VO, Domino

Titanic Records/PIAS/2013 Le nouvel album de Deportivo s’intitule Domino. Titanic est le nom de leur label. Alors qu’on…
Read More

MEGADETH, Th1rt3en

Roadrunner Records/Warner/2011 L’une des références en matière de thrash metal revient avec un très bon cru, après quelques…
%d blogueurs aiment cette page :