Logo Sensation Rock

Billy Talent / Crisis Of Faith

Fin du suspense pour les Canadiens de Billy Talent puisque Crisis Of Faith, leur sixième album vient enfin  d’éclore! Le précédent, Afraid Of Heights, 
était paru en 2016. C’est donc le grand retour aux affaires de la formation originaire de Streetsville (Ontario) portée à bouts de bras par son chanteur 
Benjamin Kowalewicz et son guitariste Ian D’Sa, les deux hommes s’étant partagé le gros du boulot de composition de Crisis Of Faith.
Les 10 morceaux de ce sixième opus s’inspirent, dans leur écriture, des difficultés qui touchent de plein fouet le monde actuel, à savoir cette satanée 
pandémie de corona et les divers bouleversements climatiques subis. Ian D’Sa a déclaré dernièrement, en évoquant la pandémie : « Nous avons fait 
cet album en sachant pertinemment qu’il nous serait impossible d’éviter ce sujet brûlant. » Billy Talent, par la voix de Ian, se demande où va le monde 
tout en s’efforçant de garder un peu d’optimisme : « Je ne suis pas certain que nous allions dans la bonne direction mais il semble quand même que les 
gens prennent un minimum conscience des choses ». Et D’Sa de renchérir en faisant référence à Greta Thunberg dont il loue l’optimisme inné.

Le line-up de Billy Talent a peu évolué: Benjamin Kowalewicz (chant), Ian D’Sa (guitare), Jonathan Gallant (basse) et les deux batteurs Jordan Hastings 
ainsi que Aaron Solowoniuk qui, en dépit d’une sclérose en plaques, demeure toujours membre honoraire du groupe canadien.
Crisis Of Faith vient seulement de sortir de façon officielle mais quelques singles étaient déjà en écoute : Forgiveness I Plus II depuis 2019, rejoint par 
l’énorme Reckless Paradise en 2020 qui nous permettait, en pleine période de confinement, de maintenir autant que faire se pouvait notre moral au beau 
fixe. Reckless Paradise est truffé de bonnes grattes et d’ondes positives, contrastant avec les doutes et l’anxiété ambiants de Billy Talent. Toujours en 
2020, paraissait I Beg To Differ (This Will Get Better), autre single bien rock et rentre-dedans mais, malgré ces morceaux échelonnés, rien n’a filtré quant 
à un éventuel album à venir. Au lieu d’un sixième effort, les canadiens nous faisaient encore languir avec la formidable ballade End Of Me en featuring 
avec Rivers Cuomo, le leader de Weezer. La formation californienne, dixit toujours Ian D’Sa, compte pour Billy Talent parmi les groupes de référence, 
précisément avec le Blue Album et Pinkerton. La découverte d’End Of Me composée par Ian motiva cette réflexion de Benjamin Kowalewicz : 
« Ça ressemble à du Weezer, pourquoi on ne ferait pas participer Rivers Cuomo à cette chanson! » Fut fait, fut dit, Rivers s’est greffé à l’enregistrement 
d’End Of Me, à distance bien sûr, mais en y apportant toutes ses qualités vocales. End Of Me était donc sur orbite et finissait par sortir en single. 
Puis Crisis Of Faith a vu le jour, pas plus tard que le 21 janvier dernier, chez le label Spinefarm Records.

« Nous prenons de l’âge, nos fans évoluent également avec les années, on ne peut donc se permettre de s’imiter ou de se répéter. » C’est en ces 
quelques mots que Ian D’Sa, décidément très prolixe en vue de la sortie de Crisis Of Faith, résume l’évolution de Billy Talent. Forgiveness I Plus II, 
morceau qui ouvre ce nouvel album, est musicalement inspiré de groupes tels que King Crimson, Yes ou encore Rush (tiens, des Canadiens eux aussi)! 
Ian D’Sa et le bassiste Jonathan Gallant, compositeurs de ce morceau, se sont nourris de ces trois formations durant leur enfance. Cette inspiration a 
donné un résultat des plus probants : deux parties totalement différentes pour un total de 6 minutes 41. Pour un morceau inaugural, c’est un véritable 
coup de maître! La première partie est du Billy Talent classique, tout en rythme et en excellents riffs de guitare puis, d’un seul coup d’un seul, le groupe 
laisse tomber les grosses guitares pour des cuivres et des claviers, ce qui donne une petite ballade bien sympa. Il y a de quoi être surpris par ces 
Canadiens, comme tout le monde rattrapés par l’évolution chaotique de la société et l’anxiété qu’elle génère. Pourtant, Billy Talent a toujours la rage, 
laquelle se transforme en énergie démultipliée pour notre plus grande satisfaction. Reckless Paradise, comme un remède aux dépressions chroniques, 
en est la preuve incarnée. Meilleur antidote au mal-être, Reckless Paradise déchaîne les foules et fait trembler le sol, à l’instar d’End Of de Biffy Clyro et 
de Superblood Wolfmoon (Pearl Jam) sortis tous deux également en 2020.
S’ensuivent, sans que le rythme ne faiblisse le moins du monde, les tout aussi efficaces et remuants Reactor, I Beg To Differ (This Will Get Better) et 
surtout le speed Judged où tout le groupe, Benjamin Kowalewicz en tête, se montre au paroxysme de sa forme. Judged est urgent, trépidant et 
transcendant! Du Billy Talent comme on l’aime, à la puissance maximale! Un rock urgent que l’on retrouve aussi sur One Less Problem, hyper dynamique 
et accrocheur.
Les petits gars de l’Ontario savent, outre nous pondre du bon gros rock rugissant, composer de beaux morceaux de pop, exemples avec The Wolf, For 
You qui tend davantage vers le rock mais également ce fameux End Of Me en collaboration avec Rivers Cuomo, sans oublier cette seconde partie de 
Forgiveness I Plus II dont Ian D’Sa dira : « Avec Forgiveness I Plus II, nous voulions faire quelque chose d’unique, d’inédit. » Eh bien, c’est réussi, 
Billy Talent a amené son auditoire là où il ne l’attendait pas, sur les plates-bandes de Yes ou de King Crimson.

Point n’est besoin de chercher trop loin l’album rock de l’année, Crisis Of Faith en possède tous les critères. Pessimiste dans les paroles mais au 
combien optimiste dans la musique, ce sixième LP de Billy Talent peut se targuer de faire l’unanimité et autant dire que ce n’est ni volé ni usurpé! 
On attendait Crisis Of Faith, laquelle attente n’a accouché d’aucune déception. Reckless Paradise était déjà à la hauteur et encore, en 2020, on ne 
parlait pas encore d’album des Canadiens. End Of Me, dans un tout autre registre, est venu confirmer cet espoir de voir apparaître un opus varié en 
styles et qui ne tournerait pas en rond. On connaît la suite avec cette sortie de terre de Crisis Of Faith. Ce nouvel album de Billy Talent devrait atteindre, 
à plus ou moins long terme, les sommets des divers classements d’albums. Crisis Of Faith sera difficile à détrôner et, comme on dit au casino, faites vos 
jeux rien ne va plus! Crisis Of Faith de Billy Talent:  résolument rock et d’un optimisme musical communicatif!


			
Total
10
Shares
Related Posts