Manic Street Preachers / The Ultra Vivid Lament

Les gallois sont à la fête en ce moment, preuve en est avec le trio Manic Street Preachers qui vient de sortir son 14ème album, eh oui 
déjà, comme le temps passe!

Ce nouvel opus de la bande à James Dean Bradfield est baptisé The Ultra Vivid Lament, entièrement enregistré au Pays de Galles en 
deux endroits différents : le studio Rockfield de Monmouth et le fief du groupe, à savoir le studio Door To The River de Newport. 
Les opérations se sont déroulées sous la supervision de Dave Eringa, l’homme qui a fait des Manic ce qu’ils sont aujourd’hui, à qui le 
combo doit beaucoup.

Avec The Ultra Vivid Lament, force est de reconnaître que l’on se trouve aux antipodes du rock dont le trio gallois avait pu nous gratifier, 
notamment en 1998 sur If You Turn Around This Children Will Be Next ou encore The Beginning, sans parler d’un célèbre morceau de 
1992 qui débutait par de bonnes guitares.

Sur ce nouvel effort, James Dean Bradfield nous fait une fois de plus admirer ses talents de pianiste qui, pourtant, ne sont plus à 
démontrer. Le piano en vient même à supplanter la guitare laquelle, sans pour autant être inexistante, se voit reléguer au second plan.

Orwellian, essentiellement interprété au piano, fut le premier single dévoilé par le groupe, un morceau bourré d’émotions de tous ordres 
tant par l’orchestration que par la voix de James Dean Bradfield.

Comme un frère jumeau, The Secret He Had Missed ressemble à Orwellian, à cette seule différence près que les Manic ont invité 
Julia Cumming en featuring, la jeune chanteuse élargissant un tableau émotif déjà bien conséquent.

The Secret He Had Missed n’est pas le seul featuring de cet album car on note également la présence de Mark Lanegan dans 
Blank Diary Entry, jolie ballade pour guitare et sur laquelle le piano est absent, à l’image de Still Snowing In Sapporo sur lequel démarre 
l’album. Still Snowing In Sapporo est très entraînant, bien dans la pure tradition Manic Street Preachers avec de la grande guitare et des 
claviers. Au cours des 6 minutes 8 qui constituent cette compo, les gallois témoignent de leur passion légendaire pour le Japon, 
précisément où est située la ville de Sapporo.

The Ultra Vivid Lament fait la part belle aux ballades pop pour piano, citons par exemple encore Quest For Ancient Colour et le fabuleux 
Diapause, digne des grands slows d’été sur lesquels tout un chacun pourra danser à sa guise avec, en prime, une belle jeune cavalière 
pourquoi pas!

Trêve de plaisanterie, les Manic ne sont pas devenus totalement romantiques. On a déjà évoqué le remuant Still Snowing In Sapporo, 
il y a aussi Don’t Let The Night Divide Us et Complicated Illusions ou encore Into The Waves Of Love.

L’album s’achève sur deux morceaux cent pour cent guitare que sont Happy Bored Alone, très cadencé, à l’inverse d’Afterending assez 
relaxant. Pour un titre de dernier morceau, on ne pouvait pas mieux trouver!

Les fans invétérés des Manic de la première heure seront certainement déçus mais, pour autant, The Ultra Vivid Lament n’est pas 
mauvais et les morceaux rentrent aussitôt dans la tête à la première écoute.

Des 11 compos de ce nouvel album, se dégage un réel optimisme que James Dean Bradfield et ses deux complices veulent à tout prix 
nous faire partager, dixit James himself. Malgré les heures difficiles que nous venons de traverser il y a toujours, selon les Manic, de 
l’espoir qui s’annonce et auquel il nous faut croire.

Puisque notre trio gallois nous l’exhorte, laissons donc de côté ce pessimisme ambiant qui n’a que trop régné sur nos existences et 
surfons, a contrario, sur la vague positive apportée par les 11 morceaux de The Ultra Vivid Lament, de Still Snowing In Sapporo à 
Afterending qu’entourent, entre autres, Quest For Ancient Colour, Don’t Let The Night Divide Us ou même Blank Diary Entry sur lequel 
la voix suave de Mark Lanegan vient, s’il en était besoin, nous réchauffer le cœur.

Amateurs de bon rock, ne soyez pas aigris, The Ultra Vivid Lament vous offrira de quoi vous réjouir! Écoutez cet album sans plus 
attendre et vous changerez d’avis!



			
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :