Logo Sensation Rock

CHARLOTTE GAINSBOURG, Stage Whisper

Because/Warner/2011

Deux copains se croisent dans la rue…

– Salut ! Qu’est-ce que tu as dans la main…Arg ! Un disque de Charlotte Gainsbourg…! Ca ne t’a pas calmé, son dernier album studio ?

– Salut, bah, écoute elle vient de sortir ce coffret CD/DVD live plutôt bien fait, avec en bonus des titres inédits. Ca fait plus d’un an qu’il doit sortir !

– Okay, mais enfin…elle doit sûrement chanter encore moins bien que sur album, non ?

– Bin, pas tant que ça…En fait, elle a fait pas mal de dates, et du coup, elle est beaucoup plus à l’aise sur scène qu’au début, et puis elle est entourée de très bons musiciens. On s’en rend compte en écoutant le titre Set Yourself On Fire, qui est un beau morceau de pop décalée et bricolée, en plus elle est enchainée en live avec Jamais, l’un des titres de IRM. Bon, c’est sûr que c’est pas une grande chanteuse, dans le sens “grande voix”, mais on s’en fout, tant que les chansons sont bonnes et la sincérité présente.

– T’as l’air à donf’, toi ! Pour moi, c’est juste un live de plus, surtout après seulement deux albums…

– En effet, c’est juste avant les fêtes, ça tombe à point nommé, mais elle n’est pas la seule à le faire. Et puis, le live est plutôt vivant, à l’instar d’Heaven Can Wait, plutôt réussi en live, avec ce côté pop à l’anglaise. Il y a aussi une reprise de Dylan, Just Like A Woman. Et puis, certains inédits sont pas mal non plus, comme ce titre écrit par Beck et quelques petits nouveaux venus prêter leur talent de composition à Charlotte, comme Conor J. O’Brien de Villagers, Connan Mockassin ou Charlie Fink de Noah & The Whale.

– Elle est toujours pas foutue d’écrire une chanson toute seule, celle-là !

– Tu n’as pas tort, mais bon, il vaut mieux chanter de bonnes chansons d’autres gens que de mauvaises écrites par soi-même, non ? Par exemple, Anna, écrite par Asa Taccone d’Electric Guest est vraiment une belle chanson. Les chansons de Beck sont en revanche pas vraiment mémorables comme Paradisco, qui comme son nom l’indique va flirter avec une sorte de disco du futur, tu vois ?

– Ce que je vois, c’est que Beck le scientologue, il se prend pour son père Serge, tu crois pas ?

– Non, je crois pas, seulement il est hyper influencé et flatté de bosser avec sa fille. Ce qui ne veut pas dire que tout est bien. Sur Stage Whisper – d’ailleurs le titre fait plutôt dans l’auto-dérision, tu ne trouves pas ? -, il y a quand même White Telephone, qui est chouette avec une belle ambiance mélancolique et des harmonies vocales. Et puis le morceau avec Charlie Fink, il est cool, tu sais…Et celui de Conor J. O’Brien, avec son petit côté jazzy…

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

LUCE, Première Phalange

Columbia/Sony/2011 Luce a intitulé son premier disque Première Phalange en hommage à Phoebe de la série Friends. Faire…
%d blogueurs aiment cette page :