Logo Sensation Rock

Smith & Burrows / Only Smith & Burrows Is Good Enough

Tom Smith et Andy Burrows effectuent, en cette année 2021, leur grand retour. Pas encore avec Editors et Razorlight mais en duo, 
comme en 2011 quand ils composèrent ensemble l’album Funny Looking Angels. Depuis, les deux gladiateurs se sont consacrés à 
leurs carrières respectives et n’ont pas chômé!

Dix ans après, revoilà Tom et Andy sur un nouvel album en duo baptisé tout simplement Only Smith And Burrows Is Good Enough. 
C’est avec un plaisir non dissimulé qu’on retrouve le chanteur d’Editors et le batteur de Razorlight, le tandem de choc nous ayant offert
le meilleur de lui-même.

Cet album a été enregistré à Nashville, produit par Jacquire King qui s’est occupé des régionaux de l’étape (les Kings Of Leon pour ne 
pas les citer). King a également produit Norah Jones ainsi que Tom Waits.

« Rien de neuf sous le ciel de Smith And Burrows » serait-on tenté de dire car cette nouvelle galette s’avère quasiment comparable à 
Funny Looking Angels. Pas de grosses batteries ni de clinquants riffs de guitares, bref, on n’y trouvera nulle trace de rock bien péchu. 
En revanche, les ballades sont légion, entre piano et guitare acoustique. Chaque instrument, guitare ou piano, se voit impeccablement 
accompagné par les deux superbes voix de Tom et d’Andy: l’une, celle de Burrows, se révèle caressante et toute suave tandis que 
l’autre, celle de Smith, est beaucoup plus affirmée et articulée. La patte Editors est donc bien présente sur cet opus de 
Smith And Burrows, par le truchement du piano et de la voix de Tom.

C’est d’ailleurs sur All The Best Moves, ballade pour guitare aux accents dynamiques, que s’ouvre cet album. Buccaneer Rum Jum 
lui succède, ne variant pas de rythme mais bien plus orchestré (piano accompagné de claviers).

Spaghetti, quant à lui, change totalement de cadence. Il est avec Bottle Tops la compo la plus remuante. Old TV Shows, qui 
commence pourtant de façon planante, se transcende très rapidement. Andy et Tom livrent, c’est le cas de le dire, un véritable show 
vocal à eux deux mais celui-ci n’est hélas pas télévisé!

Parliament Hill et I Want You Back In My Life procurent une vive émotion, aussi bien par les voix des deux hommes que par 
l’interprétation musicale. Ils sont les deux singles extraits de ce LP de 10 morceaux et c’est bien mérité! I Want You Back In My Life 
possède l’avantage d’être plus vivace et trépidant que Parliament Hill. Ajoutez à cela de magnifiques chœurs et les « na na na na na »
qui vont bien après le fabuleux « I need to love somebody », à l’écoute d’I Want You Back In My Life, on ne peut que chanter avec 
Smith & Burrows. Cette compo, à l’image de cet album, fait souffler sur nos esprits un vent vivifiant de fraîcheur. Quelque chose de 
réconfortant en ressort et qui fait du bien par où ça passe!

Aimee Move On n’est pas un single mais une autre jolie ballade truffée de chœurs. Dès le début, ceux-ci se montrent à leur avantage 
en prononçant eux-même le titre « Aimee Move On » très agréable pour nos oreilles.

On l’a dit, ce nouveau Smith & Burrows renferme de nombreuses ballades mais ce n’est pas pour autant un album mou du genou 
ni de la guimauve. Too Late, Bottle Tops ou encore Spaghetti le prouvent : présence de boucles synthétiques, dynamisme du tempo 
et voix décidées de Tom et d’Andy, bien que Tom se fasse plus entendre.

Le disque se termine sur Straight Up Like A Mohican, superbe morceau que nos deux gais lurons ont peut-être choisi pour nous 
remercier d’écouter religieusement ce nouvel album. Conclusion parfaite pour un opus qui réchauffe le cœur autant qu’il l’allège.


Only Smith & Burrows Is Good Enough ne sera certainement pas l’album de l’année mais il demeurera, durant de longs mois, 
inoubliable en marquant nos esprits de son empreinte. Cet album contribuera, sans aucun doute, à nous redonner un coup de fouet 
pour le cas où l’on serait tenté de sombrer dans la mélancolie et le désespoir. À condition, bien évidemment, de l’écouter et de 
totalement s’y consacrer! Smith & Burrows, par ces 10 compos, apportent une énorme bouffée d’espoir, d’air frais et de chaleur 
à la fois. C’est donc le moment, si vous avez un petit coup de moins bien, de vous jeter dessus et sans modération!
Total
0
Shares
Related Posts
Read More

LIAM FINN, FOMO

Transgressive Records/PIAS/2011 Le prodige néo-zélandais revient avec un nouvel album,FOMOet évite la redite. Cool. FOMOsignifieFear Of Missing Out,…