Logo Sensation Rock

POPA CHUBBY / TINFOIL HAT

Dédié aux nombreuses personnes décédées du Covid-19, le nouvel album de Popa Chubby apparaît quasiment comme un concept-album autour de la pandémie. En effet, la plupart des titres du disque y font directement ou indirectement référence. Mais c’est surtout un disque qui porte en lui la nette condamnation de l’incompétence de l’administration Trump dans la gestion de cette maladie (« You ain’t said shit »).

« Tinfoil Hat » ne parle cependant pas que du Covid mais comme toujours avec Popa Chubby des nombreuses inégalités que nous devons combattre : « No Justice no Peace » fait référence avec brio et intelligence au « Black Lives Matter ».

Après un dernier concert donné en Floride en Mars 2020, Popa Chubby est retourné dans son Hudson Valley et a profité de son temps libre pour enregistrer ce nouvel album. Un disque qui montre que la soixantaine approchant et après trente ans de carrière le bonhomme n’a rien perdu de sa verve. Ce temps d’isolement semble même avoir décuplé la créativité du guitariste car ce « Tinfoil Hat » le montre en grande, en très grande forme.

Si l’album a été enregistré en des temps difficiles, il n’est pas pour autant triste, bien au contraire. L’énergie positive qu’il dégage est réconfortante pour l’auditeur et c’est incontestablement un disque qui fait du bien. Si les paroles de Popa Chubby sont dures (mais justes), sa musique, quant à elle, reste joyeuse et enjouée. L’artiste ne s’enfonce pas dans le mal être et nous montre qu’au bout du chemin il reste l’espoir : « Someday Soon (Change is gonna Come) ».

Un excellent cru donc que ce « Tinfoil Hat » qui montre une fois encore que Popa Chubby est peut-être le plus grand héritier de Hendrix et des bluesmen des années 30 encore vivant : il n’y a qu’à entendre « Another Day in Hell » ou ce superbe blues qu’est « Boogie For Tony » pour s’en convaincre.

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

MELODY’S ECHO CHAMBER

Fat Possum/Weird World/Domino/PIAS/2012 On avait parlé cet été de Melody’s Echo Chamber comme étant l’une des belles surprises…