Logo Sensation Rock

IDLES, A Beautiful Thing: IDLES Live at Le Bataclan

Presqu’un an jour pour jour après être passé par Le Bataclan à l’occasion de la fin d’une tournée mondiale, IDLES se prête au jeu de l’album live avec A Beautiful Thing: IDLES Live at Le Bataclan. Enregistré le 3 décembre 2018 dans la salle parisienne, le disque regroupe dix-neuf titres issus des deux albums du quintet anglais en un peu plus d’1h20 de concert. Une oeuvre inattendue qui dépoussière avec assurance et hargne le concept du live album

 

Idles Beauregard 2019

Avec les sorties de l’excellent Brutalism en 2017 et de l’acclamée Joy as an Act of Resistance l’an dernier, deux albums aussi directs que jouissifs, IDLES a su tracé le sillon d’un post-punk urgent et hurlant qui n’est plus à prouver. Un style unique et convaincu développé et partagé à l’occasion de multiples concerts sans concession donnés à travers le monde ces dernières années. Au début du mois de décembre 2018, en point d’orgue d’une longue et intense tournée mondiale, le quintet de Bristol s’est arrêté au Bataclan à Paris et en a profité pour enregistrer sa prestation afin de l’immortaliser sur un disque. Un an plus tard, comme un cadeau, le résultat est audible pour le commun des mortels et se nomme sobrement A Beautiful Thing: IDLES Lives at Le Bataclan.

IDLES, Eurockéennes 2019

Comme une évidence, le disque (et donc le concert) démarre par Colossus dans une version un peu plus lente que celle proposée dans l’introduction du second album du groupe. La montée en puissance des musiciens est palpable et constitue une rampe de lancement idéale que l’on emprunte avec plaisir sans broncher. Les sonorités typiques du « live » sont très marquées mais l’ensemble de la production est néanmoins soigné et équilibré. Les guitares de Mark Bowen et de Lee Kiernan sont incendiaires à souhait, la basse d’Adam Devonshire est on ne peut plus ronde, la batterie de Jon Beavis est brutalisée sans état d’âme et la voix de Joe Talbot est plus habitée et vindicative que jamais. Les titres s’enchaînent et l’on navigue sans cesse entre le premier et le deuxième effort de la formation. On retrouve avec plaisir des morceaux féroces tels que l’intense Mother, l’incontournable Danny Nedelko, l’incisif 1049 Gotho, l’éblouissant Samaritans, l’incontournable Exeter ou encore l’entêtant Well Done. Ici, peu de surprises au niveau de l’interprétation mais la sensation exquise de participer au concert et d’être sans cesse transporter entre la foule et la scène. Comme si on y était. L’échange entre le public et la formation est total, les chansons sont scandés par des spectateurs conquis et le chanteur n’hésite pas à s’adresser à eux en utilisant la langue de Molière. Des moments rares et précieux que l’on ressent quelque peu à l’écoute des dix-neuf titres qui composent l’album. Les minutes s’égrènent et, comme s’il faisait partie à part entière du public, l’auditeur, grisé par la prestation sincère du quintet britannique, prend petit à petit conscience que la fin inéluctable du concert approche et qu’après un Rottweiler dantesque et apothéotique de dix minutes, tout s’arrêtera. Il se consolera cependant avec la caractère infiniment libre et permissif propre au format disque qui lui permettra de vivre à sa guise ce moment immortel.

Souvent dispensables, les album live ne présentent que peu d’intérêt dans la discographie d’un groupe. À part, peut-être, pour le fan ultime soucieux de posséder la moindre production de sa formation favorite. Ici, avec un A Beautiful Thing: IDLES Live at Le Bataclan empli d’un supplément d’âme certain, c’est tout le contraire. Cette « belle chose » donne avec force et sincérité toute sa dimension au format live que l’on a trop l’habitude de rapprocher exclusivement des groupes de hard rock désuets et sans saveur de papa. La musique et l’intensité scénique du quintet sont fidèlement reproduites et permettent ainsi à l’auditeur d’être littéralement transporté au sein de la salle parisienne. Le temps d’un instant éternel, IDLES a vécu au Bataclan. Et nous avec.

 

Note : 8/10

 

Hugo COUILLARD

 

Artiste : IDLES

Album : A Beautiful Thing: IDLES Live at Le Bataclan

Label : Partisan Records

Date de sortie : 06/12/2019

Genre : Post-punk

Catégorie : Album rock

 

Total
32
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :