Logo Sensation Rock

MARINA CELESTE, The Angel Pop

Cam-ly Records/2011

Marina Celeste est l’une des nombreuses chanteuses ayant participé au projet Nouvelle Vague, mené par Olivier Libaux et Marc Collin. The Angel Pop est son troisième album en solo, un disque de pop – comme son titre l’indique – tour à tour mélancolique et acidulée.
D’une voix mutine, avec un accent anglaisso cute, la jolie brune dévoile son charme sur une dizaine de titres, aux thématiques sexy (la reprise des Buzzcocks Orgasm Addict, Frivole…) mais comme chacun le sait, le charme, ça ne fait pas tout. Si l’on est touché par certains morceaux rappelant d’autres chanteuses françaises (The Soldier), le disque est parfois à côté de la plaque, bancal. Under My Skin fait par exemple dans l’electro de supermarché, malgré, là encore, une voix charmeuse et joueuse. Les petites chansons en français au rythme bossa nova sont pour le moins anecdotiques.
Ainsi, Marina réussit mieux quand elle fait dans la mélancolie (Le Chant Du Diable, The Lovers, très beau morceau de clôture) plutôt que dans l’electro-pop sucrée (Do You ?).
Egalement sur le disque, une autre reprise : le fameux Beds Are Burning de Midnight Oil chanté en duo avec Terry “Special” Hall dans une version acoustic-lounge sympa mais pas époustouflante.
Frais et sexy, ce nouvel album de Marina Celeste ne parvient pas à convaincre complètement et il faudra certainement la voir défendre ses chansons sur scène, pour appréhender tout son talent d’interprête.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :