Logo Sensation Rock

Diiv, Deceiver.

Les new-yorkais de Diiv (plus exactement de Brooklyn), toujours emmenés par leur guitariste et chanteur Zachary Cole Smith, sont de retour avec un troisième opus, Deceiver, succédant à Is the is are paru en 2016 et Oshin en 2012.


Ce nouvel album se partage entre morceaux dream pop comme sur Is the is are et rock puissant avec d’impressionnants riffs de guitare. Il comporte 10 morceaux  de pur bonheur qui ne laissent aucune place à la monotonie.
Deceiver commence de façon lente avec Horsehead, le temps pour Zachary et sa clique de se mettre en jambes.

Une fois bien échauffé, le quintet embraye sur Like before you were born avec une véritable montée en puissance crescendo, laquelle se poursuit sur Skin game qui nous signifie que le show Diiv est enfin lancé.
On l’a dit, les new-yorkais n’ont pas totalement rompu avec le style dream pop déjà omniprésent sur Is the is are, comme l‘attestent Blankenship, The spark et même Between tides sur lesquels résonne un son de guitare new have années 80 propre à des groupes comme The cure, voire New order. Ce fameux style shoegaze qui, depuis ses débuts en 2011, est l’ADN de Diiv.

De fantastiques ballades figurent également sur ce Deceiver, ponctuées par de gros riffs de bonne gratte comme on peut en trouver par exemple sur les morceaux de Ty Segall ou Black angels. Ces somptueux slows rock ont pour titres Taker, Lorelai et le grandiose Acheron, morceau longue durée qui marque le terme de cet album.
For the guilty, un poil plus rythmé, est interprété tout en guitares ronronnantes à souhait.

A l’écoute de cette galette, on prend un véritable bol d’air et on s’évade par le son des guitares et la voix apaisante de Zachary Cole Smith. Autour de nous, plus rien d’autre n’a d’importance que la musique de Diiv.

Avec Deceiver, les new-yorkais semblent enfin avoir trouvé leur rythme de croisière et leur plein épanouissement. Les problèmes extra-musicaux (alcool, drogue) sont apparemment de l’histoire ancienne, n’ayant pas entravé l’enregistrement de cet album très complet et varié, celui de la maturité pour notre quintet de Brooklyn.

Ecoutez Deceiver et vous serez conquis par cette merveilleuse ambiance digne d’un album live où seul le public manque à l’appel. Allez, laissez-vous tenter !

Artiste : Diiv
Album : Deceiver
Label / distribution : Captured Tracks
Date de sortie : 4 octobre 2019
Genre : rock alternatif
Catégorie : album rock

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

CALEXICO, Algiers

City Slang/2012 Une seule écoute suffit parfois à vous faire aimer un disque, à l’adopter tout de suite,…