Logo Sensation Rock

THE LUMINEERS : Cleopatra

Quatre ans après avoir atteint le sommet des charts avec leur tube entêtant Ho Hey, The Lumineers sont de retour avec un nouveau album intitulé Cleopatra.
À travers onze titres folk, pop et rock, le disque est davantage profond que leurs précédents essais. On retrouve des thèmes divers abordés, que ça soit le port et l’usage des armes, l’amour inconditionnel ou une ode à la reine Cléopatre, l’éclectisme est au rendez-vous. 

Après un hiatus de trois ans, le trio revient avec un songwriting encore plus aiguisé, pour offrir des morceaux plus authentiques, et le résultat, Cleopatra, est plutôt bon.

Certains critiquaient le fait que leur musique soit trop accessible dès la première écoute, trop facile en somme. Comme avec leur hit en 2012, Ho Hey, qui risquait de leur porter préjudice, du fait que le groupe aurait pu être catalogué par ce succès fulgurant. Et c’est là que les trois musiciens sont doués, ils ont réussi à s’affranchir de leur tube avec un nouvel album très intéressant, ne reniant cependant pas leurs influences.

Souvent comparés à Mumford & Sons, la comparaison des deux groupes était à son paroxysme en 2012. Ensuite, les Mumford & Sons ont pris un virage artistique à 360°, en arborant un son plus électrique, étonnant même leurs fans de l’époque. Cleopatra, même à un moindre degré, pourrait également s’apparenter à un petit virage artistique dans la carrière de The Lumineers.

Sur cet opus, les ballades sont remarquablement efficaces, elles rentrent en tête instantanément, comme les magnifiques Ophelia et Angela, avec la voix du chanteur Wesley Schultz qui nous embarque.

Sur Gale Song, morceau figurant dans la bande originale du dernier Hunger Games : L’embrasement, fait mouche, on est facilement transportés par l’ambiance unique qui s’en dégage. 

L’album se clot sur Patience, à travers un piano mélodique qui conclu parfaitement et en douceur le disque.

Tandis que le dernier album portait un regard plus introspectif, sur Cleopatra, les trois comparses relatent les histoires des gens qui les entourent. On sent que les trois années de break a eu leurs effets, le recul avec lequel le groupe a pris son succès immédiat a été salvateur. Cleopatra est au final un bon album avec des titres très bien pensés, à l’instar du très mélodique Ophelia ou Gun Song, un titre plus énervé.

Artiste : The Lumineers
Album : Cleopatra
Label/Distribution : Dualtone
Date de sortie : 08/04/2016
Genre : Folk / Rock / Indie
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :