Logo Sensation Rock

IGGY POP, Free

« Je suis libre » chante Iggy Pop en introduction du titre éponyme qui ouvre son nouvel album. Et libre l’Iguane l’est incontestablement. Qui d’autre que lui pourrait se permettre en 2019 de sortir un album dont la grande majorité des titres sonne jazz ? Ceux qui voudraient une nouvelle ration de rock stoogien en seront pour leurs frais mais les autres apprécieront ce disque particulièrement audacieux. Les morceaux à la tonalité jazz du disque évoquent clairement le grand Miles Davis. La trompette qui les habite est une digne héritière de celle du maître. Iggy, lorsqu’il n’arpente pas des territoires jazzy va encore plus loin dans l’expérimentation comme on le voit avec The Dawn qui conclut l’album, qui n’est rien moins qu’un spoken word. A vrai dire il n’y a qu’un titre sur tout l’opus qui évoque le « classique » Iggy, le superbe Loves Missing sur laquelle sa voix semble n’avoir jamais été aussi belle. Le reste du temps, il s’essaie au jazz donc, mais aussi à l’expérimentation (Sonali) ou revient à son grand amour pour Sinatra  avec Page, un titre profond, crépusculaire qui arrache des frissons et sur lequel sa voix de crooner est irrésistible. Une seule faute de goût sur cet album : le morceau James Bond à l’intérêt limité et qui fait preuve d’un certain manque d’inspiration. A part cette erreur, un disque superbe, hors du temps, inclassable qui montre que le temps n’a décidément pas prise sur James Osterberg. Et en prime, un artiste en phase avec son temps et son époque qui clame sur We are the people, poème écrit par Lou Reed en 1971 : « Nous sommes le peuple, sans race, ni nationalité, ni religions. »

Chapeau bas, l’artiste.

 

  • Pierre Arnaud Jonard

 

Artiste : Iggy Pop

Album : Free

Label / distribution : Loma Vista Recordings

date de sortie : 6 septembre 2019

Genre : rock alternatif

Catégorie : album rock

Total
24
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :