Logo Sensation Rock

RAY LAMONTAGNE, Part Of The Light

Depuis 14 ans et la sortie de son premier et magnifique album Trouble (RCA,2004), Ray LaMontagne creuse le sillon d’une folk sensible qui n’hésite pas à dépasser les codes. Flirtant avec ses voisins du rock, du blues et de l’expérimentale, Part Of The Light son septième effort, nous transporte pour un voyage planant, émouvant et parfois secouant.

 

Pas encore remis de la claque prise avec le dernier Arctic Monkeys ? Rassurez-vous, ici les codes non pas étés bousculés. Nous vous méprenez-pas, il n’est point question de nous lancer dans une exécution en règle. Mais oui, avec Part Of The Light, Raymond Charles Jack LaMontagne de son vrai nom ne bouleverse que peu son schéma de construction.

Avec un songwriting aussi précis et une capacité de composition frôlant la perfection il serait bien malheureux de voguer vers d’autres contrées aux chemins obscurs.

Cela étant dit, le natif de Nashua, ne nous sert pas une bouillie réchauffée mais poursuit des explorations déjà entamées dans ses précédents opus.

Le temps de l’émancipation

Longtemps accompagné par des producteurs de renom tel que Ethan Johns (Ryan Adams et Rufus Wainwright), Dan Auerbach (leader de The Black Keys) et dernièrement Jim James des My Morning Jacket, Ray LaMontagne a cette fois mené le processus de production dans son ensemble.

Des neuf titres qui composent Part Of The Light nous nous ravirons d’une généreuse poignée de balades lumineuses, charnelles et délicates tel To the Sea qui ouvre le bal mais également Part of the Light, It’s Always Been You, Let’s Make It Last et Such A Simple Thing. Rien de neuf sous le soleil mais l’exercice est si bien maitrisé que nos oreilles qui sont les juges de paix dans cette histoire en redemande encore surtout au petit déjeuner pour un réveil en douceur.

 

Parfois les matins ont besoin d’être secoués…

 

Et Ray LaMontagne ne l’a pas oublié et pour ce faire, il nous balance en pleine face deux morceaux bruts auxquels il nous a peu habitués.

Avec As Black As Blood Is Blue nous avons droit au pack réveil intégral de l’ensemble du foyer avec café serré et brushing en pétard. Les guitares sont électrisées, les potards sont clairement dans l’orange sanguine pour ne pas dire le rouge. La voix réverbée est plus grave et cassée Un pur bonheur rock 70’s avec un break digne des Who.

Un peu plus tard, car remercions Ray de ne pas avoir enchainé sans pause, nos retrouvons le blues/rock bitumeux de No Answer Arrives plus lancinant mais tout aussi percutant.

Bienveillant et désireux de ne pas être responsable d’une prise de tête dès notre arrivée au travail avec notre patron, Ray LaMontagne prend soin de nous faire redescendre en douceur avec Goodbye Blue Sky tout en laissant une pointe de guitare électrique.

Au final, Part Of The Light, sans heurter ni transcender par sa nouveauté, confirme le talent de Ray LaMontagne à nous embarquer dans son univers. On y est bien, on connait la maison, ses meubles et son ambiance et c’est parfois ce dont on a le plus besoin… de repères stables tout simplement.

 

Rémy Poidevin

 

Artiste : Ray LaMontagne
Album : Part Of The Light
Label/Distribution : RCA
Date de sortie : 18 mai 2018
Genre : Folk/Rock
Catégorie : Album Rock

Total
1
Shares
Related Posts