Logo Sensation Rock

SLURP

Mise à jour : dorénavant le groupe s’appelle SLURP.

Qui ?

De l’énergie, du fun et du « rooooock fort », voici Dragon’s Dautghters ! Créé il y a trois ans à Clamart (Hauts de Seine) et aujourd’hui composé de Manon (basse), Angie (batterie) et Margot (guitare et chant), le trio tire son nom d’un ancien titre du groupe du frère de Margot qui parlait d’une « prostituée vraiment classe » parce que c’était celle du roi ! La naissance de Dragon’s Daughters vient d’une envie très forte de faire de la musique et de l’influence d’un entourage composé presque exclusivement de musiciens.

 

Quoi ?

Avec à ce jour une démo et un EP de sortis, les trois filles nous montrent tout l’ampleur de leur punk rock garage décomplexé. Jellyfish est leur premier titre, et il annonce déjà la couleur de ce qui suivra : de l’énergie et du gros son qui donne envie de se lever de sa chaise et de sauter partout chez soi !

 

 

 

 

Deux ans plus tard arrive leur premier EP Tits on Fire enregistré avec Yarol Poupaud, rencontré il y a un an en faisant sa première partie au Bus Palladium. Cet EP, composé de six titres dont le très percutant Who the fuck déjà présent sur la démo, est un enchainement de riffs efficaces, de lignes de basse incisives, de batterie puissante et de paroles qui lient le tout à merveille. Le groupe arrange ses titres ensemble, mais c’est Margot et plus récemment avec l’aide de Manon qui les composent. Les textes, en anglais, abordent des sujets qui touchent ces trois jeunes adultes, toujours amenés avec un coté décalé, ça parle d’amour, de contraception, de drogue et surtout d’égalité homme femme. Le trio se risque à chanter français avec La chanson de Prévert , reprise de Serge Gainsbourg, et c’est une réussite car elles y mettent toute l’énergie qui les caractérise.

Elles s’inspirent de groupes tels que Shame ou Idles et cela donne un morceau comme Bed in May, qui est un titre dans lequel la frénésie de Manon, Angie et Margot fait une montée en puissance tout au long de celui-ci.

Tits on Fire est à leur image : « Toujours plein d’énergie et on fiiire ! ».

 

Quand et où ?

L’EP Tits on fire est disponible sur toutes les plateformes de streaming et nous pouvons retrouver les clips de Jellyfish et I don’t know sur leur chaine YouTube. De nouveaux morceaux sont en préparation et arriveront l’année prochaine, donc n’hésitez pas à les suivre dès maintenant sur les réseaux sociaux ! (Facebook, Twitter et instagram)

https://www.youtube.com/watch?v=k7UGkNbNu6A

(Dragon’s Daughters, I don’t know)

Elle ont déjà à leur actif des dates à Rock en Seine, au Bus Palladium, au Supersonic ou plus récemment au Printemps de Bourges, et donneront un concert le 4 mai aux Mains d’œuvre à Saint-Ouen (93) lors du festival « God Save The Chicks! ». Mais restez à l’affut car elles veulent proposer toujours plus de concerts et toujours plus de fun !

 

Mise à jour : le 10 avril 2020, elles sortiront “Louise” leur nouveau single !

-Louis Comar

Total
1
Shares
Related Posts