Logo Sensation Rock

ISAAC GRACIE, The Death Of You & I

En ces temps où les relations avec nos amis anglais sont diplomatiquement tendues, réjouissons-nous que les frontières soient encore poreuses et nous permettent de découvrir la dernière pépite d’outre-manche : Isaac Gracie…

Le voyage que nous propose le jeune britannique de 22 ans est de ceux dont on veut être dès le départ pour ne laisser aucune miette nous échapper.

Isaac Gracie a fait ses armes au sein de la chorale de la paroisse d’Ealing à Londre entre 11 et  16 ans. Ajoutez à cela une mère qui lui fait découvrir Cohen, Dylan, une plongée dans l’œuvre de Kerouac et vous obtenez quelques années plus tard un époustouflant songwriter.

Si « The Death Of You & I » est son premier EP studio,  Isaac Gracie nous avait déjà gratifié d’une première production intitulée «Songs From My Bed Room » (Universal Records, 2016) ainsi qu’un opus live « Song In Black And White » ( Universal Records, 2016). Invité dans les plus prestigieux festivals (Glastonbury, The Great Escape… ) lors de ces deux dernières années et courtisé par les médias, il a su garder la tête froide et ne pas se perdre dans le tourbillon du show business.

Avant un album prévu pour 2018, avec aux manettes le talentueux Markus Dravs qui a collaboré entre autre avec  Arcade Fire, Coldplay, Bjork et Brian Eno, Isaac Gracie, accompagné de son ingénieur et de son ami bassiste, est entré en studio au printemps pour enregistrer quatre titres.

On entre dans cet opus avec « The Death Of You And I », titre éponyme. Dès les premières notes la magie opère. On est séduit par une guitare à la réverbe vintage, une rythmique chaloupée et la voix du britannique d’une maturité impressionnante. On pense à Tarantino, à la BO de Pulp Fiction. Et puis le refrain arrive. Surprenant, tonitruant, puissant, la guitare s’emballe, la voix explose et s’écorche,  la batterie est frénétique. Le contraste est brutal mais nos yeux pétillent et  nos oreilles s’extasient. On comprend alors à qui l’on à faire : Du bon du très bon. Ce morceau restera longtemps dans nos playlists, c’est une certitude.

Avec les titres « Silhouettes Of You » et « One Night », Isaac Gracie nous démontre toutes les qualités de son songwriting. Ses compositions pop/folk sont centrées autour de sa voix, de sa guitare et une production simple et subtile. Encore une fois il n’a que 22 ans. Cette voix dont nous avons déjà découvert l’étendue sur le premier morceau, s’avère être un instrument à part entière. Doublée voir plus pour créer des chœurs, avec de l’écho, grave, aigue la palette du prodige anglais est vaste et ses années de chorale n’y sont surement pas étrangères.

Le dernier titre « Love (Ain’t Always So Good) », aux antipodes du morceau d”ouverture est une véritable balade folk qui clos poétiquement cet EP.

En quatre titres,  l’un des artistes les plus prometteur de cette fin d’année 2017,  pose des bases solides et nous donne rendez-vous en 2018 pour une suite que l’on espère aussi réussie. Jeff Buckley nous manque depuis tant d’années, sourions… son fils spirituel est enfin arrivé et il relève le défi avec brio.

-Rémi Poidevin

 

 

Artiste : Isaac Gracie

AlbumThe Death Of You & I

Label/Distribution : Universal Records

Date de sortie : 29/09/2017

Genre : Rock/Pop/Folk

Catégorie : Album Rock

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

MOSS, Ornaments

Excelsior Recordings/Differ-Ant/2012 Véritables stars dans leur pays mais quasiment inconnus en France, les Hollandais de Moss sortent en…