Logo Sensation Rock

THE TEMPER TRAP, Thick As Thieves

Les rockeurs australiens de The Temper Trap sont de retour avec un troisième album studio très attendu, l’opus est intitulé Thick as Thieves et il contient beaucoup d’espoir, d’énergie à l’état pure. On retrouve la formation et leur état d’esprit des débuts, pour notre plus grand plaisir.

Vous vous souvenez sûrement du tubesque Sweet Disposition, sorti en 2008. Après avoir sorti cette petite bombe, on avait déjà compris que ce groupe avait du potentiel et était en capacité de nous surprendre. Conditions, leur premier album, a été très bien accueilli par la critique grâce à des titres accrocheurs et efficaces. Leur génial second album éponyme sorti en 2012 était davantage expérimental avec des sonorités plus électro mais avait beaucoup partagé les critiques.

Après plus d’une décennie d’existence, le groupe a gagné en maturité. La voix de Dougy Mandagi est aujourd’hui bien assurée, elle dégage avec une apparente facilité de la sensibilité et beaucoup de sincérité à chaque son.

Le premier morceau ouvrant l’album s’intitule Thick As Thieves, tout comme le nom de l’opus, le morceau est bien ficelé et donne directement le ton et la couleur de ce nouvel effort studio. Fall Together, le single que nous avions découvert avant la sortie de l’album, est déconcertant. Tandis que l’instrumental laissait présager de belles choses, tant nous étions happés par ces couplets super-puissants, le refrain est quant à lui désarmant, le côté kitsch  inattendu est plutôt malvenu.

Burn est un titre salvateur, on retrouve ici l’essence même du groupe, avec un riff de guitare planant et la voix du chanteur toujours aussi lancinante, l’alchimie fait que nous nous retrouvons transporté dans un univers à la fois rock et à la fois cotonneux.

D’ailleurs, la production de Thick As Thieves est bien léchée, les sons sont massifs et denses, un peu comme le font U2, Coldplay ou encore Kings Of Leon.

Le dernier titre de l’album s’intituleWhat If I’m Wrong. Ces quelques minutes nous transportent dans un océan de vibrato avec des mélodies prenant aux tripes.

L’ensemble des morceaux composant l’album sont plaisants et intéressants, assez semblables dans leurs construction, mais on dénote cependant un manque d’homogénéité à l’ensemble. Ce constat est regrettable, car lorsque les musiciens réussissent à nous embarquer, un autre morceau apparaît et le processus reprend de nouveau.

On retrouve tout de même des Temper Trap toujours autant doués, avec un potentiel énorme et explorant de nouveaux horizons sonores, ne se cantonnant pas à rester dans leurs habitudes. Par contre, ce potentiel n’est peut être pas toujours utilisé à bon escient sur ce nouvel album car certaines sonorités électroniques peuvent décevoir, malgré quelques pépites.

Artiste : The Temper Trap
Album : Thick as Thieves
Label/Producteur : Glassnote Records
Date de sortie : 10/06/2016
Genre : Rock / Alternative
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

LILY & MADELEINE, Fumes

Ashmatic Kitty Records/Differ-Ant/2014 Lily et Madeleine sont sur un bateau, elles laissent tomber le folk à l’eau. Qu’est-ce…
%d blogueurs aiment cette page :