Logo Sensation Rock

MODERAT, III

Après ses deux premiers opus sortis respectivement en 2009 et 2013, Moderat vient clore la trilogie avec un nouvel album intitulé III. La fusion entre Modeselektor et Apparat n’en finit pas de nous ravir, pour un album plus pop et sombre que jamais.

 III, comme l’ont confié les trois musiciens, est le fruit d’une remise en question certaine et d’un long travail de composition. Une réalisation plus complexe donc, mais une ambiance différente, bien marquée, qui ne déroge pourtant pas de l’esprit Moderat que l’on connaît déjà.

 Dès les premiers titres de l’album, l’ambiance et la patte musicale de ce dernier sont annoncés : Eating Hooks et ses sonorités dark au possible, Running sur un beat plus pop, presque dance, sont tous deux à l’image des morceaux qui vont suivre.

 Indéniablement, il faut noter le retour d’un chant de Sascha Ring (Apparat) beaucoup plus présent, apparaissant bien plus maîtrisé et juste que pour les précédents albums. Il le démontre notamment sur Reminder, très certainement le morceau le plus tubesque de l’album, rappelant des airs de Bad Kingdom, ou encore sur The Fool, au charme sombre et mélancolique. Ethereal quant à lui nous transporte dans une ambiance aérienne, sublimée par cette voix qui retrouve de son assurance.

 Des titres comme Finder ou Intruder mettent en avant l’esprit nostalgique et la mélancolie de l’album, qui apparaît comme exacerbée, mais n’en reste pas moins très rythmée, voir agressive. The Ghostmother ou Animal Trails restent efficaces, mais sans grandes surprises, ni très innovateurs comparés à certains autres titres.

 Ce nouvel opus semble donc bien être, à la fois, le plus pop, mais aussi le plus sombre de la trilogie. Une ambiance singulière, des sonorités saturées et une voix maîtrisée, Moderat ne s’aventure pas sur un terrain totalement inconnu, mais clôt d’une manière sûre, sans déception et parfaitement maîtrisée sa trilogie.

-Juliette

Artiste : Moderat
Album : III
Label/Producteur : Monkeytown Music
Date de sortie : 01/04/2016
Genre : electro
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

MOBY, Destroyed

Little Idiot/Because/2011 Le sosie de Fabien Barthès revient avec un nouvel album au titre inquiétant. Découvrons-le ensemble. Après…