Logo Sensation Rock

SHARON VAN ETTEN, Tramp

Jagjaguwar/2012

Un ami qui me connait bien me dit un jour: “toi qui aime PJ Harvey, cela peut t’intéresser”. Ayant déjà trouver une alternative à la belle Polly Jean en le non moins belle Anna Calvi, je me dis ok, je vais voir ça, on sait jamais, ça peut me faire patienter en attendant que l’une ou l’autre des demoiselles sus-citées nous reviennent avec du matériel neuf. Sharon Van Etten, New-Yorkaise, Tramp est son troisième album, produit par Aaron Dessner de The National. Voilà pour les crédits. Et qu’en est-il du contenu? Un album indie rock bien ficelé qui contient des morceaux efficaces, singles en puissance (Serpents ou la toute en montée All I Can). La voix de Sharon Van Etten est certes moins puissante que celles des deux autres artistes précitées, mais elle lui permet d’accompagner autant des compos rock que plus posées (Kevin’s ou encore la sombre In Line). Tramp n’est pas sans rappeler les premières production de Heather Nova. Des arrangements assez classieux qui font voyager (la celtique Leonard, la ballade folk We Are Fine en duo avec Zach Condon de Beirut). Et on attend parfois des sommets, avec par exemple la sublime Magic Chords finalement simples dans sa construction, principalement faite de percussions, mais qui doit tout à un entremêlement de voix féminine et masculine.

Au final, même si Sharon Van Etten est très éloignée des deux Anglaises citées en début de chronique, je ne saurai remercier mon brave ami de cette découverte, une chanteuse classieuse, inspirée, sincère, qui nous offre une des jolies production de ce début d’année.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

RNDM, Acts

Monkeywrench Records/2012 Après avoir officiés ensemble en début d’année sur l’album solo de Jeff Ament (While My Heart…
%d blogueurs aiment cette page :