Logo Sensation Rock

KID WISE, L’Innocence

Maximalist Records/2015

Les six enfants sages viennent de Toulouse et jouent une pop grisée, d’humeur nostalgique. Dix titres, chacun composé uniquement d’un nom introductif qui éclôt au fur et à mesure, faisant avancer l’album dans une gradation jusqu’à l’apothéose. 

La très belle voix d’Augustin Charnet peut faire penser à la texture d’un Woodkid qui aurait attrapé “le syndrome de Peter Pan”. Dream-pop, electro-pop en connaissance du post-rock – dans l’esprit de We Are Match ou Jabberwocky – se heurtent à un mélange de nappes électroniques et de passages instrumentaux – les violons de Child, le piano de Blue. On pense à la douceur de Rone. Ça fait quelques temps que l’on avait repéré sur youtube un clip solaire en forme de teenage movie qui aurait pu être attribué à David Robert Mitchell. C’était Hope, emblématique des premières compositions solaires de Kid Wise et que n’aurait pas renié la bande originale d’un film tel que The Myth Of The American Sleepover. Dorénavant ce sera Ocean qui diffusera un esprit plus complexe, et étonnamment ce deuxième opus correspond parfaitement à l’avancée du cinéaste D. R. Mitchell. Ocean siérait à un film comme It Follows, un crescendo d’émotions qui vous poursuivent longtemps après écoute/visionnage. Kid Wise prend le temps d’installer ses ambiances, de développer les instruments (un piano, un violon, une voix qui arrive au tiers du morceau écoulé). Une puissance qui monte, c’est à la fois poignant et angoissant, sourd et éclatant. Tristement dansant aussi, comme un Echo de fin de soirée solitaire à hocher de la tête sous les projecteurs tamisés. Echo qui clôt (avant un remix de Hope par Son Lux) cet album comme une promesse, le plus grand morceau, le plus rock, rageur, huit minutes folles qui compactent des samples, des progressions rythmiques, de l’électronique, de l’instrumental, des paroles hagardes. A partir du moment où les termes “une rêverie des songes de la nuit” sont prononcés ce sont des riffs acérés qui nous assomment, de ceux qui ont avalé des heures de rock alternatif. Il se passe là quelque chose de l’ordre du gigantisme. Un grand groupe est en marche.

Artiste : Kid Wise

Titre : L’Innocence

Label/distribution : Maximalist Records

Date de sortie : Mars 2015

Genre : Néo-pop progressiste

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :