Logo Sensation Rock

NOEL GALLAGHER’ HIGH FLYING BIRDS, Chasing Yesterday

Sour Mash Records / 2015

Quatre ans après un album éponyme Noel Gallagher’s High Flying Birds, quelques disputes avec le frère Liam et son single In The Heat Of The Moment présenté, Noël Gallagher propose Chasing Yesterday, un album au rock jazzy, emprunt de ferveur, mais aussi de sensualité et de maturité. Oasis n’est pas loin.

L’album s’ouvre sur Riverman, un titre plein de guitare, avec un saxophone qui vient achever de vous rendre stone en fin de parcours. Premières minutes et déjà, tout Oasis est là, et la voix de Noël subjugue son auditoire de maturité et de certitudes. En terrain connu, entre un rythme de batterie propre et un ronronnement de basse tout en douceur, l’auditoire se laisse aller. L’épervier a repéré sa proie — qui, charmée, désarmée, s’abandonne aux douces sonorités – et fond désormais toutes griffes dehors avec In The Heat Of The Moment, un morceau au groove qui ferait danser les plus réticents d’entre nous. Les voix chargées de feeling de Gallagher, le refrain chantonné, et des gimmick ingénieux font le reste. C’est pour mieux te manger mon enfant : la première attaque était un leurre, la vraie arrive en troisième position avec The Girl With X-Ray Eyes : dont les premiers et les derniers accords rappellent cruellement Starway To Heaven, histoire de franchir le seuil. Le cœur s’emballe et on peut continuer à lui faire battre la chamade avec Lock At The Dors qui part au galop. Puis c’est le temps des ballades avec The Dying Of The Light, The Right Stuff ou encore While The Song Remain The Same .Un peu cosy, un peu jazzy. Toujours très entrainantes pour des chansons douces. The Mexican, avec une touche d’underground, qui peut faire penser aux textes et à la manière de chanter, plus sourde, des Black Rebel Motorcycle Club. Et puis il y a Ballad Of The Mighty I, qui est une fausse ballade qui ne manque pas de rythme et d’émotions, transmise par les synthés et les élans de voix de Gallagher accompagné par un Johnny Marr qui travaille le moindre gimmick à la guitare. Un duo avec une voix de femme, un coup de vocodeur en fin de course, et des bons riffs de guitares sur un sautillement de piano, sans oublier un saxophoniste fou et vous obtenez Do The Damage. Chasing Yesterday, un album au rock jazzy, emprunt de ferveur, mais aussi de sensualité et de maturité. Oasis n’est pas loin.

 

Artiste : Noel Gallagher’s High Flying Birds
Album : What happens Next
Label/distribution : Sour Mash Records
Date de sortie : 2 mars 2015
Genre : Album rock

 

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :