Logo Sensation Rock

PEREZ, Les Vacances Continuent

Barclay / 26 janvier 2015

Si le nom de Julien Perez vous est inconnu, son ex-groupe pourra par contre provoquer quelques réminiscences : ex-Adam Kesher, noisy-pop qui a fait le beau jour des pistes de danse dans la fin de la décennie 2.0.

Dorénavant, à bord de ce projet solo qui en est à son troisième EP en l’intervalle d’à peine cinq mois, Julien Perez fait défiler une logorrhée de textes français qui n’est pas sans rappeler le revival new-wave récent de la scène hexagonale (Marc Desse, La Féline). Les Vacances Continuent, c’est un titre bondissant, obnubilant, dont le clip vous hantera longtemps. En effet, Yann Gonzalez (le frère d’Anthony Gonzalez alias M83) est aux commandes de la merveille kitcho-gore. Éclairage bleu et rouge, digne descendante de Dario Argento, Kate Moran vampiresque, vénéneuse et cannibale, profusion absurde et joyeuse de sang et de viscères. Perez et Yann Gonzalez ont avant tout cherché “l’innocence d’un tour de train fantôme, d’un numéro d’attraction foraine où l’on verrait les ficelles”. Perez avait déjà miné le terrain dans ses précédents titres Le Rôdeur et Je Te Cherche Dans La Nuit, le voilà qui heurte le sucre pop et la techno sale. On le compare à Lescop, à tors : excepté une posture incantatoire et un timbre grave, Perez produit des textes beaucoup plus trash et des sons beaucoup plus club. Perez vient de la techno, ce qui explose sur Chrysler (au départ titre de Dashiell Hedayat). “Il n’y a ni présence ni bruit, juste le froid et le noir” disait-il dans Le Prince Noir. Embarquez pour les plus belles vacances cauchemardesques de votre vie. Elles continuent.

Artiste : PEREZ

Titre : Les Vacances Continuent

Label/distribution : Barclay

Date de sortie : Janvier 2015

Genre : Electro new-wave

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts

COLDPLAY, Live 2012

EMI/2012 Un tonnerre d’applaudissements et de cris. C’est toujours comme ça que commence (et se déroule) un concert…