Logo Sensation Rock

JEFF BRIDGES, Jeff Bridges

Blue Note/EMI/2011

Aux Etats-Unis, il est tout à fait normal pour les stars de cinéma et du petit écran de se tourner vers la chanson à un moment donné dans leur carrière, notons les exemples récents de reconversion chez Hugh Laurie, Christophe Hondelatte, Jeff Bridges. Penchons-nous sur le cas de ce dernier que beaucoup d’entre nous vénèrent (car c’est un acteur génial) et continuent d’appeler Le Duc.
Pour Jeff Bridges, son rôle de chanteur de country dans Crazy Heart a été déterminant, mais également ce style de musique qu’il affectionne et un duo d’amis musiciens de talent, Ryan Bingham et T-Bone Burnett, respectivement acteur-musicien et producteur-compositeur de la musique de Crazy Heart.
Tout naturellement, Bridges qui n’en est pas à son premier essai (Be Here Soon est paru en 2000) s’est tourné vers cette country aux accents folk et blues. Les solos de guitares et le piano honky-tonk y sont forcément très présents et servent très bien la voix abimée de l’acteur-chanteur. Slow Boat est l’un des titres les plus réussis du disque, mettant en avant le timbre caverneux de l’interprète. Pour donner du contraste au tout, Bridges est parfois accompagné par une voix féminine, celle de Rosanne Cash et Sam Phillips.
En quelques ballades et road songs, l’album est plié. Dix titres à la production chaleureuse dont quelques-uns composés par l’acteur dont on retiendra Maybe I Missed The Point, Tumbling Vine et Slow Boat. Les fans du Let Them Talk d’Hugh Laurie vont adorer.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :