Logo Sensation Rock

PRINCE, Art Official Age – 3RDEYEDGIRL, Plectrumelectrum

Warner Bros Records/2014

Dans la famille des revenants, je demande le Prince, et le Prince veut deux parts du gâteau.

Prince se dédouble pour faire un come-back tonitruant. Alors que la planète R&B / Funk croule sous les nouveaux arrivants, toujours plus nombreux, toujours plus assoiffés d’une place sous le soleil des charts, Prince vient rappeler qui est le maitre du domaine, celui qui subsiste et a survécu à Jackson. Breakfast Can’t Wait, Prince veut manger tout cru un nouveau public qui a été rééduqué au funk grâce à Daft Punk. Le duo a préparé le terrain de ce retour ; en remettant le groove au goût du jour on peut dire qu’ils “re-hipsterise” ce genre alors désuet. L’intro Art Official Age n’est pas sans proximité de Random Access Memories.  Un groove d’enfer anime Clouds, tressautant d’un solo guitare sur la fin qui rappelle les grandes heures funk/rock façon Jackson + Van Halen sur Beat It. Ceci est d’autant plus explicite avec le titre Funkandroll, véritable déchainement de beats clairement hip-hop, de chœurs énergiques et de raccords éléctriques. Sa voix si haut perchée  se démarque sur Breakdown : on est bien en compagnie de Prince, c’est incomparable et reconnaissable.
Sur l’album Plectrumelectrum on entend se développer un univers moins habituel pour Prince, plus rock, très ronflant. Prince n’agit plus seul mais avec son groupe / trio power-féminin, 3rdeyegirl (Third Eye Girl, on comprendra mieux le côté psyché de la pochette). Une guitariste, une batteuse, une bassiste. L’album commence sur une grande infiltration d’énergie qui malheureusement retombe dans les poncifs chants communs type riot girl déja usités (Boytrouble), et même quelques incartades mi-reggae mi-voix pop (!) sur Stop This TrainTic Tac Toe se fait ballade, loin des fulgurances énervées entendues sur les premiers titres. Ce retour du Prince n’en reste pas moins un beau moment, avec tout de même une préférence pour sa patte funky, son Art Official Age.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

ALT-J, Relaxer

Après la publication ces derniers mois des titres inédits 3WW, In Cold Blood et Adeline, le troisième album…