Logo Sensation Rock

GRANT NICHOLAS, Yorktown Heights

Popping Candy/ 2014

Le leader de Feeder part seul à l’aventure avec pour bagage un album intime : une bouffée d’oxygène. Composé en grande partie sur une guitare acoustique, inspiré par les songwriters des 60’s et 70’s, cet album relate à chaque titre une nouvelle vignette, un récit fait de questionnements. Vampire  raconte l’histoire d’une jeune fille perdue dans une métropole qui fait de mauvaises rencontres. Grant Nicholas s’adresse à sa propre fille à travers ces paroles, sans pour autant chuter dans l’écueil d’un folk moraliste. L’aspect narratif lui offre un souffle émotionnel très fort incarné dans la tonalité vocale, dont le compositeur sait admirablement varier le timbre. Composé en toute autonomie, cet album recèle une mélancolie solide, solitaire et palpable comme l’indiquent Isolation (“things we can never say/ only what I feel is the isolation”) ou Broken Resolutions. Ce dernier titre, entièrement acoustique, est dépouillé de la batterie qui pulsait les précédents morceaux. “I’ve never felt so alive”, tel est le credo de cette prise  de mélodie  résolument ancrée dans le présent, départie des fantômes – dont le groupe Feeder est hanté depuis la disparition du batteur Jon Lee. Comme si pour conjurer cette perte Grant Nicholas se dirigeait vers un dépouillement sonore toujours plus intense, dans une visée de recueillement autour de l’essence texte-voix-guitare.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

THE HIVES, Lex Hives

Disques Hives/Sony Music/2012 “Go Right Ahead”, chante à tue-tête (de premier de la classe) Pelle Almqvist, leader des…
%d blogueurs aiment cette page :