Logo Sensation Rock

KASABIAN, 48:13

Sony Music/2014

Un disque qui affiche d’emblée  la couleur : Kasabian sera efficace ou ne sera pas. On décolle avec Shiva, une minute pour faire monter la pression avant de commencer fort, Bumblebee pour donner le ton, on fait grincer les guitares en balançant du lourd. Un album, une couleur, 13 morceaux, 13 minutages. Depuis quelques années, on voit disparaître les groupes de stade, Oasis, Muse, Placebo. Les groupes au son pas toujours très fin, mais d’une imparable efficacité pour rester dans votre tête et vos jambes des heures durant. Tel était le credo De Sergio Pizzorno, l’un des membres fondateurs, qui assurait à la sortie de Velociraptor en 2011 : « J’adore les chansons qui donnent envie de bouger et je ne pense pas que les groupes indé parviennent à faire ce type de musique. Dans le passé, le rock faisait danser, donc on est une sorte de version moderne de ces grands groupes ». Chez Kasabian, on n’a pas besoin de mettre en place une ambiance, on va droit au but. Ce n’est peut-être pas une coïncidence si l’album est sorti juste avant la Coupe du Monde de football. On se souvient du Soccer Aid de 2012 (match de charité), où Pizzorno avait fait ses preuves d’attaquant. En cet été 2014, il réitère, musicalement cette fois. Sur 48:13, on tressaute, on frappe le rythme, on hoche de la tête en cadence. On commence sur une envie de sautiller. C’est l’entraînement. On trottine, on s’étire, on n’ose pas encore, on garde son énergie ; et d’un coup, pan ! coup de sifflet, le match commence, les guitares font une passe à la batterie. Les morceaux sont stratégiques. Kasabian est un groupe de stade, mais au sens propre : Kasabian joue, voit grand, met les foules en émoi, pare aux adversaires, utilise toute la palette des techniques d’attaque possibles : beats hip hop tapés et spoken-words sur Glass, synthé qui se réveille sur Explodes, douceur planante de l’interlude Levitation. Kasabian saura faire danser les foules, c’est certain. Facile, direz-vous ? Facile, peut-être, mais d’une redoutable efficacité.

– Clémence Mesnier

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :