Logo Sensation Rock

INDIANS, Somewhere Else

4AD/Naïve/2013

Nom de scène trompeur. Indians n’est pas un groupe de chants nâtifs d’Amérique mais le projet solo de Soren Lokke Juul (mais où est ce fichue fonction “o” barré sur le clavier ??), jeune blondin de Copenhague ayant passé l’hiver dernier à composer et enregistrer ce disque plutôt réussi.
A l’instar d’un Justin “Bon Iver ” Vernon, Juul a enregistré tous les instruments seul, au chaud, chez lui. C’est tout cette atmosphère intimiste que l’on saisit à l’écoute d’une dizaine de chansons qu’on croirait touchées par la grâce.
Il suffirait de faire écouter New à quelqu’un pour le convaincre des bonnes intentions mélodiques de Juul. Des mélodies reposant sur quelques claquements et autres notes liquides mais surtout sur une voix angélique, parfois démultipliées. La simplicté des guitares acoustiques deCakelakersrendrait n’importe quel folkeux jaloux.I Am Hauntedne nécessite pas de commentaire tant la mélodie et les couches de voix retravaillées attrapent l’oreille. Le piano et la voix pleine de reverb’ deMeltsonnent live et servent le dépouillment voulu par le Danois.
En disciple des Beach Boys (
Somewhere Else), Soren Lokke Juul signe un disque touchant, quoiqu’un peu redondant parfois, mais qui va faire parler de lui, ne serait-ce que par la sincérité et la simplicité qui émanent de ce disque de saison.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

OF JUNE, Rêve Erotique

Autoproduction/2012 Décidément la scène musicale bisontine est fortement productive en cette année 2012. Après la folk de My…