Logo Sensation Rock

THEE OH SEES, Drop

Castle Face Records/2014

Parti rejoindre son pote Ty Segall à Los Angeles, John Dwyer a annoncé il y a peu de temps la pause à durée indéterminée de son groupe phare puis dans la foulée a sorti un album solo sous le nom de Damaged Bugs et dans la peur de s’ennuyer a également remonté un groupe parallèle Coachwhips.
Enregistré dans l’urgence (juste avant la-dite pause) dans une serre à banane (!), Drop vient résumer en 9 titres les ingrédients qui ont contribué au succès du groupe de San Francisco.
Le puissant riff heavy de Penetrating Eye rappelle le son de Fuzz (groupe de Ty Segall signé sur le label de Dwyer) alors que Encrypted Bounce et Drop nous plonge dans le garage psychédélique pur et dur, véritable marque de fabrique du groupe.
Plus étonnant, la touche pop de King Nose ou encore le violoncelle sur The Lens rappellent Minotaur sur Floating Coffin sorti un an plus tôt. Ce titre vient clore la courte galette de 32 minutes de façon mélancolique. On espère juste que celle-ci ne signe pas les adieux du groupe. Tel qu’on connait le bonhomme et son hyper activité, il y a fort à parier que Thee Oh Sees vont renouveller (très ?) prochainement le bail de la scène garage californienne.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

GUANO APES, Offline

Epic/Columbia/2014 Nouvelle production dans l’indifférence générale d’un des flambeaux du rock germanique du siècle dernier, 3 ans après…
Lire

BASTON, Primates

Quatre longues années après la sortie d’un premier EP prometteur nommé Gesture, les Rennais de Baston reviennent aux…
Lire

JUNGLE, Jungle

XL Recordings/Wagram/2014 En pleine tournée mondiale, Jungle fait la promotion de son tout premier album, le très attendu Jungle.…
%d blogueurs aiment cette page :