Logo Sensation Rock

DAMIEN JURADO, Brothers And Sisters Of The Eternal Son

Secretly Canadian/PIAS/2014

“Damien Jurado a complètement perdu la tête”. C’est par ses quelques mots – et un pamphlet dont lui seul a le secret – que Josh “Father John Misty” Tillman présente le nouvel album de son ami, Brothers And Sisters Of The Eternal Son. Rassurons-nous, l’auteur-compositeur de Seattle n’est pas fou. Il continue d’explorer l’univers atypique de ses précédents et excellents albums, Saint Bartlett et Maraqopa.
Après avoir essayé de décortiquer le texte écrit par Tillman, à la fois très imagé et rempli de références à la discographie du géant de Seattle, on peut resté interloqué par la pochette futuriste et ce titre qui sonne comme le nom d’un mouvement religieux. Et même si dans le teaser de Brothers…, Damien Jurado et Richard Swift (l’auteur-compositeur-producteur et claviériste de The Shins signe là sa troisième collaboration) annoncent un album “dans l’esprit” reggae et dub, il n’en est rien. On tient bien là un disque de Damien Jurado.
Les deux âmes soeurs musicales ont trouvé ici un terrain de jeu au carrefour du folk, du jazz et du psychédélisme. Jurado écrit, compose, chante et joue de la guitare, Swift joue le reste et arrange le tout.
Ces deux amateurs de musique en tous genres créent ainsi un langage entre songwriting et improvisation (Magic Number et sa batterie jazzy, par exemple), optant pour un son psyché et une production assumée (Jericho Road), jouant avec les concepts (les titres commençant par “Silver”…) et pliant enfin le tout en dix pistes courtes. Le duo se paie même un final en forme de clin d’oeil aux Beach Boys/Beatles (Suns In Our Minds). Damien Jurado et son inséparable acolyte Richard Swift signent à deux un grand disque. Ni plus ni moins.

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :