Logo Sensation Rock

CHEYENNE MIZE, Among The Grey

Yep Roc Records/2013

Among The Grey… A première vue, celà sonnerait comme la suite de Among The Gold, EP publié en compagnie de ce vieux filou de Bonnie ‘Prince’ Billy. Mais à première vue seulement...
Cheyenne Marie Mize affirmait lors de la sortie deWe Don’t Need (Yep Rock Records/2012) que cette dernière publication annonçait la direction qu’allait dorénavant prendre sa musique. Une musique colorée plus rock comme on avait pu déjà le sentir avec les morceauxIt Lingers ou Keep It. Le titre éponyme de cette production 2013 vient alors confirmer la métamorphose de la petite folkeuse du Kentucky. On est loin des mélodies mélancoliques et boisées de Before Lately. La chanteuse s’affirme et s’affranchit de cette image de jeune fille bien sage et propre sur elle qu’on voudrait lui donner.
Les titres qui composent Among The Grey ont été écrits dans un laps de temps très court, une période de créativité explosive, une période de questionnement dans la vie de la chanteuse qui explique la couleur grise et sombre de l’album. Enregistré la majeure du temps live et dans des endroits divers et variés (une église, un gymnase, un sous-soul) pour capter l’ambiance correspond le mieux à telle chanson, l’album est co-produit par Kevin Ratterman (My Morning Jacket, Andrew Bird).
Le résultat est alors une collection de titres résolument indie rock, qui ne seront pas s’en rappeler la PJ Harvey des premières heures (Wait For It, Heart Hole). Sans renier ses racines americana (Whole Heart et son “picking” accompagnés de cordes en retenue), la Belle de Louisville explore des ambiances cristalline et onirique (Raymaker), synthétique et angélique (Have You Seen) ou encore pleine de torpeur (la géniale Give It All). Prenant confiance en elle et en ses capacités vocales (As It Comes ou la lacrymale Wouldn’t Go Back), la petite violonniste de Maiden Radio maitrise désormais son sujet et s’impose en véritable songwriter et démontre sa maturité nouvelle.
Riche, sensible et lumineux malgré son titre, Among The Grey présente une artiste en pleine ascension, qui confirme tout le bien qu’on pensait déjà d’elle.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

RICHARD SWIFT, Walt Wolfman

Secretly Canadian/Differ-Ant/2011 Toujours en décalage, l’Américain signe un excellent mini-album de soul garage.Richard Swift n’est pas ce qu’on…
%d blogueurs aiment cette page :