Logo Sensation Rock

BEN HARPER WITH CHARLIE MUSSELWHITE, Get Up !

Stax Records/Universal/2013

A peine trois mois après avoir terminé son contrat chez EMI avec la compil’ By My Side, Ben Harper revient déjà avec un nouveau projet, une face de la musique qu’il n’avait pas encore totalement exploré jusqu’ici.
Folk, rock, gospel, reggae, roots, le tatoué touche à tout depuis ses débuts. Mais il y a bien un genre qu’on a très peu entendu chez lui jusqu’ici: le blues. A part l’avoir distillé par-ci par-là tout au long de sa discographie, on est presque étonné que l’artiste n’est pas consacré plus tôt un album au genre, tellement ce style musical semble couler dans ses veines. Ce manque est donc comblé avecGet Up !, pour lequel Ben Harper s’associe à une légende américaine de l’harmonica, Charlie Musselwhite. Inconnu chez nous, Harper et Musselwhite ont déjà collaboré ensemble sur l’albumSanctuaryde ce dernier (on y retrouvait d’ailleurs une reprise deHomeless Child, morceau issu deThe Will To Live).
AvecGet Up!, le duo rend vraiment hommage au blues, le vrai, celui qui prend ses racines dans les contrées nord-américaines. Quand il ne joue pas les accords les plus basiques du genre (I’m In I’m Out And I’m Gone), Ben Harper adapte le style à son univers, à coup de slide guitar (I Don’t Believe A Word You Say) ou habille l’ensemble avec des choeurs gospel (We Can’t Head This Way). Malgré ses 69 ans, Musselwhite a encore du souffle dans le coffre et est le parfait complément de Ben Harper sur ce projet, comme surYou Found Another Lover (I Lost Another Friend), compo roots, marque de fabrique de l’ex-mari de Laura Dern, un titre qui aura bien pu faire parti deWelcome To The Cruel Worlddes années en arrière. Et pour que le tableau soit complet, les racines de l’ouest, de la ruée vers l’or se font ressentir au travers deDon’t Look Twiceou de l’épique et magiqueI Ride At Dawn.
Après deux albums résolument rock, Ben Harper bien secondé par Charlie Musselwhite revient avec un disque plus authentique, qui lui ressemble plus finalement, par une immersion dans le blues, un petit coup de maître.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

FOALS, Holy Fire

Transgressive Records/Warner/2013 Pour être très honnête avec vous, je ne m’étais jamais vraiment penché sur le phénomène indie…
%d blogueurs aiment cette page :