Logo Sensation Rock

FFS, FFS 2015

FFS c’est tout frais et c’est la fusion entre les écossais de Franz Ferdinand et les américains de Sparks. Le super groupe débarque avec un album explosif, modestement et justement intitulé FFS.

            Le rêve d’Alex Kapranos a donc fini par se réaliser en beauté :  Franz Ferdinand et Sparks ne font plus qu’un le temps d’un album, et il s’agit là d’un premier essai concluant et détonnant. D’un côté il y a Franz Ferdinand, groupe écossais unique et exaltant, découvert en 2004 avec le glorieux Take Me Out. De l’autre, les désormais mythiques Sparks, duo électrique et électronique fondé en 68 , passant de la pop au rock sans oublier le glam le plus naturellement du monde. Si les premiers apportent au projet le rock et l’efficacité qui les caractérisent, les seconds amènent la théâtralité et le second degré. « Collaborations don’t work » affirme ironiquement le titre de l’une des pistes de l’album, la vérité c’est que plus qu’une collaboration, il s’agit ici d’une fusion parfaite des deux groupes et de leurs univers respectifs, ce que confirme Russell Mael : « S’il se produisait une collision entre le train Franz Ferdinand et le train Sparks, c’est ainsi que sonnerait l’épave ». La manière de procéder fut simple : « Nous avons eu la même approche que tout groupe qui s’apprête à enregistrer son premier album ».  Les FFS ont donc enregistré en quinze jours cet album en apparence immature sous l’oeil du producteur John Congleton (on lui doit également entre autres les albums d’Anna Calvi, The Walkmen et St. Vincent). Il en ressort douze chansons aux interprétations magistrales, incarnées, équitablement partagées entre Russell Mael et Alex Kapranos que n’auraient renié Bowie ou Freddy Mercury. Un mélange constant de rock des années 70 et d’électro, d’élégance et de désinvolture, d’écriture intelligente, de guitares au son glam rock, de chœurs insolents, et de claviers tour à tour enjoués ou graves. Little Guy From The Suburbs et Piss Off (le tout premier single sorti le 1er avril dernier) illustrent tout à fait la tonalité de l’album, oscillant entre envolées sophistiquées et ballades subtiles. « We must make a great impression » annoncent-ils dans The Power Couple : c’est chose faite.

Artiste : FFS

Album : FFS

Label/Distribution : Domino Records

Date de sortie : 08/06/2015

Genre : Rock, post-punk, New Wave, Glam Rock, Synth Pop

Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

LEONARD COHEN, Old Ideas

Sony/2012 Après plusieurs années d’absence, retour d’un songwriter qui s’écoute et se lit toujours pas trop mal.DèsGoing Homeet…
%d blogueurs aiment cette page :