Logo Sensation Rock

JAKE BUGG, Jake Bugg

Mercury Records/2012

En 1994, alors que Definitely Maybe affolait les charts anglais, Jake Bugg commençait à peine à prendre le biberon. 18 ans plus tard, Noel Gallagher ne tarie pas d’éloges pour cette nouvelle pousse de la pop britannique.
A l’écoute de ce premier album, on se doute que papa Bugg doit avoir une belle collection de disques à la maison avec laquelle le rejeton s’est fait son éducation musicale et ça ressort au sein de ces 14 pistes. Beatles, Kinks et autres Monkees devaient à coup sûr composer cette discothèque et ce premier LP transpire les 60’s.
Malgré son âge, le gaillard fait preuve d’une maturité incroyable et fait mouche à chaque titre, chacun single en puissance. Ballade (Broken), folk song (Simple As This), pop (Seen It All), rockabilly (Taste It) ou tout simplement rock’n’roll (Lightning Bold,Trouble Town), Jake Bugg score à chaque fois, même si sur la longueur l’ensemble devient un poil répétitif. Mais un morceau comme Ballad Of Mr Jonesefface un peu ce sentiment.
Ce premier album éponyme démontre qu’il faudra compter sur le jeune homme à l’avenir. Il aura certes la difficile mission de confirmer. Mais ne lui mettons pas la pression dès maintenant, profitons déjà du présent.

Total
0
Shares
Related Posts

FAUVE, Blizzard

Autoproduction/2013 Une saison en enfer 2.0. Fauve, groupe français parisien dont le nom est inspiré du filmLes Nuits…