Logo Sensation Rock

PATRICK WATSON, Adventures In Your Own Backyards

Domino Records/PIAS/2012

Après cinq années à écumer les scènes, jouant, composant et enregistrant ça et là les compositions de ses précédentes productions, Patrick Watson a choisi une autre manière de fonctionner pour ce nouvel opus.
Adventures In Your Own Backyards révèle le souhait de Watson et son groupe de produire une musique qu’ils auraient envie d’écouter à la maison. De ce fait, il a été presque entièrement composé et enregistré à Montreal, dans le propre appartement du Canadien. Le fruit de ses séances est donc un album intimiste, posé, parfois rêveur. Beau est aussi un qualificatif que porte à l’excellence Adventures In Your Own Backyards. La voix de Watson, quelque part entre Bon Iver et James Vincent McMorrow, se marie somptueusement avec les mélodies, souvent sur une base de piano (Quiet Crowd). L’album débute de façon assez grandiose avec Lighthouse : démarrant au seul son du piano, le morceau rappelle le Mad World de Gary Jules mais ceci est trompeur quand arrivent des trompettes mariachi, le titre se concluant à la Morricone, pour devenir définitivement magique. Cet album invite au voyage : Step Out For A While est l’union d’une guitare flamenco et d’une rythmique plutôt slave. S’il est très efficace avec des compositions relativement simples (la dylanienne Morning Sheets, Words In The Fire), Patrick Watson sait également y faire avec des titres gigognes. Ainsi, Into Giants voit l’apparition d’une guitare folk, une contrebasse plutôt boogie, à nouveau ces trompettes mariachi et des choeurs. L’intimisme est mis de côté le temps de Strange Crooked Road, qui prend une tournure un peu plus rock (toute proportion gardée) avant un Noisy Sunday planant.
La multitude des arrangements fait qu’on découvre à chaque fois des nouveautés dans Adventures In Your Own Backyards. Grande réussite, le nouvel album de Patrick Watson est loin d’être élémentaire.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :