Logo Sensation Rock

MEGADETH, Th1rt3en

Roadrunner Records/Warner/2011

L’une des références en matière de thrash metal revient avec un très bon cru, après quelques années de passage à vide et de changements de line-up.
Dès la tournée Big Four (en compagnie de Metallica, Slayer et Anthrax) terminée, le combo de L.A. a décidé de revenir sur le devant de la scène avec Th1rt3en, un nouvel album plutôt inspiré.
Dès Sudden Death, les hostilités sont lancées, rythmique lourde et riffs de guitare sortis de l’asile. Dave Mustaine au chant toujours agressif et reconnaissable entre mille. Chris Broderick (ex-Jag Panzer) et son jeu de guitare en tapping est le nouveau venu de l’équipe (enfin, depuis 2007) en remplacement de Glen Drover. Th1rt3en marque également le retour du bassiste originel, David Ellefson, parti en 2002.
Disque du retour, donc, ce nouvel effort n’hésite pas à regarder dans la rétro, comme en témoigne P
ublic Enemy N°1, morceau dingue dans la filiation directe avec les premiers opus d’Alice Cooper. Il faut rappeler que certains des titres de ce disque ont été composés il y a fort longtemps, par exemple New World Order – écrit en 1991 – que l’on appréciera pour son aspect suranné, ce qui ne veut pas dire que le son est vieillot, au contraire, il s’inscrit dans la lignée des meilleurs titres du groupe (et ceux de Metallica, du coup !). Mention spéciale pour Never Dead, un morceau tout en ambiance cinématographique et tempo speed.
Concluons donc que le retour de Megadeth est à marquer d’une pierre blanche tant le groupe est de nouveau prêt à en découdre. L’effet galvanisant de la tournée Big Four ?

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :