Logo Sensation Rock

JAMAICA, No Problem

Cooperative Music/PIAS/2010

À la base, une rencontre, celle du groupe de pop/new wave Poney Poney – alors composé de Florent Lyonnet et Antoine Hilaire – avec Xavier De Rosnay (Justice). Ensuite, un virage au niveau du style et un changement de nom, quelques menues collaborations avec les patrons de l’electro française Justice (on évitera de parler de leur dernier single Audio, Video, Disco qui semble être le plus grand foutage de gueule international de la rentrée – au top des charts s’il vous plait !) et enfin No Problem, sorti en 2010 et produit par ce même De Rosnay.Pas d’inquiétude jeunes gens, on est loin de la pop/new wave et pas tout à fait dans du Justice. Les deux compères font plutôt dans le rock mais boosté par un son électro et une production impeccable. Le résultat est surprenant et assez sympa : Ça donne envie de secouer la tête et faire la fête, certains morceaux comme Secrets ou Short and Entertaining sont même franchement jouissif. Maintenant, le secret de cette tambouille réside dans le fait que ces types ont compris qu’avec des marmites neuves et des veilles recettes, on peut faire des miracles.
En effet, tous les riffs du disque – aussi efficaces soient-ils – sont plus ou moins pompés ici et là et on retrouve facilement du AC/DC, Queen, Velvet Underground, Rolling Stones ou encore New York Dolls et T-Rex dans les guitares d’Antoine Hilaire, le tout agrémenté d’une batterie disco et de basses parfois archi-simplistes qui donnent un mélange explosif, maîtrisé et réussi.En bref, No Problem est un bon disque, facile et agréable même s’il ne relève pas du génie et qu’il n’est pas particulièrement original. On le rangera dans les immanquables pour “soirées réussies” parce qu’il plait aux mecs et fait danser les filles…

Total
0
Shares
Related Posts

MAISON NEUVE, Joan

Talitres/Differ-Ant/2011 Joan, premier album de Maison Neuve, vient de paraître. Hebergé par Talitres, honorable label de Bordeaux qui…