Logo Sensation Rock

L’ALBUM OUBLIE DE LA SEMAINE: SEND NO FLOWERS, Juice

Cette semaine, Juice de Send No Flowers.

http://4.bp.blogspot.com/-NMdTB5UxHqA/TaDkOViY1bI/AAAAAAAAB4Y/B61rGEMlGF4/s1600/send%2Bno%2Bflowers.pngEastWest/Warner/1996

Ce disque est une énigme. Déniché chez un disquaire de Hambourg, il fût acheté suite à une écoute d’une oreille dans le magasin. Plein de bonne volonté et de qualité, il n’en restera pas moins un flop.

Send No Flowers est originaire d’Angleterre. Après un premier EP, le groupe signe chez une major. Nous sommes en 1996. Le grunge n’est pas totalement mort ( Down On The Upside de Soundgarden ou encore No Code de Pearl Jam sortiront la même année ), le néo-métal est dans ses derniers mois de gestation ( Life Is Peachy de koRn sort à la fin de l’année ). Cette époque musicale bâtarde aurait pu permettre à Send No Flowers de se mettre en avant, mais c’est plutôt le contraire qui est arrivé. Juice commence sur une note heavy ( Effervescent Smile ) qui est imprégnée des groupes de Seattle, ou encore plus loin avec Bitter Taste qui sent le Soundgarden à plein nez ou Porcelain qui lorgne du côté de Mother Love Bone . On notera aussi quelques compos au tempo plus lent mais assez réussies. Candidate, Sepia sont de bonnes ballades rock mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour en faire des titres imparables. Wrong prend une couleur pop et se détâche de la tracklist. Un disque correct donc mais qui peut lasser, notamment par la longueur prise par certains morceaux ( on dépasse les 7 minutes sur Fireman et Animal Feeder ). En conclusion, un bon album mais qui souffrira de son manque d’identité et qui est peut être sorti trop tard. Les ventes étant restées très confidentielles et les espoirs fondés en eux non confirmés, Send No Flowers sera viré de sa maison de disques. Les membres tenteront de former un autre combo mais qui lui n’emmergera pas.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :