Logo Sensation Rock

I BREAK HORSES, Hearts

Bella Union/PIAS/2011

I Break Horses. On croirait une citation tout droit sortie de l’univers de Cormac McCarthy. Il n’en est rien. Maria Lindén et Fredrick Balck sont originaires de Stockholm.

Hearts, leur premier album, est un recueil de neufs pistes sous hautes influences de Jesus & Mary Chain ou de My Bloody Valentine. Comme The Pains Of Being Pure At Heart, le duo fait revivre le shoegaze. Voie aérienne de Lindén, réverb’ omniprésente. On croirait entendre revivre Nowhere de Ride (au passage, Andy Bell s’il te plait laisse tomber Beady Eye). Une chaleur émane de ce disque mais on ne saurait la décrire. Parfois proche de Beach House (Pulse), les voix s’entremêlent, les claviers se font une place. On a même l’impression d’être en plein anachronisme tellement Hearts nous renvoie vingt ans en arrière. Load Your Eyes aurait eu sa place sur un album de la bande à Gardener et Bell. Sensation de rêve (Cancer), longue plage instrumentale (Hearts), une écoute au casque est même recommandée afin de vivre pleinement le voyage proposé par ce premier essai des Scandinaves. Les compos ont toutes la même ligne directrice qu’on aura l’impression d’avoir écouté un seul morceau de 40 minutes mais qui aurait changé de tempo sans cesse. I Break Horses est donc encore une fois une excellente découverte ; et on ne saluera jamais assez la capacité au label anglais Bella Union à dénicher de telles perles.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

ABNEY PARK, Off The Grid

Indépendant/2011 Voici un groupe très singulier, un gros point d’interrogation. Tombé dessus totalement par hasard, je me laisse…