Logo Sensation Rock

GALLOWS, Desolation Sounds

Déja dix ans que le groupe de Watford existe. Avec ce quatrième album agressif au visuel brumeux et travaillé, les anglais prouvent qu’ils ont ficelé ces dix morceaux avec ruse.

Que ce soit clair : le son de Gallows relève plus des cavaliers de l’Apocalypse que des magiciens d’Oz. Piqure de rappel : en français, the gallows, c’est la pendaison. Les titres sont tous évocateurs : Leviathan Rot, Cease to Exist, Mystic Death. Chez Gallows, on ne plaisante pas et on évite la dentelle. Les guitares grondent sur toutes les pistes, les larsens rutilent sur Leviathan Rot, la basse vomit sur Swan Song.  On peut attarder son regard sur la couverture qui agrémente le travail du groupe, brumeuse, floue, d’un noir et blanc hivernal. La figure est évanescente, presque pré-raphaélite. Etonnant pour un groupe qui semble rechercher le bruit et la fureur plutôt que le repos et la douceur. Le bassiste Stuart Gili-Ross confie avoir écouté beaucoup de musique classique pendant la composition de l’album, ainsi que Siouxie And The Banshees. Des références une nouvelle fois surprenantes pour ce groupe punk hardcore mais si vous tendez bien l’oreille vous entendrez en filigrane des premières notes de Bonfire Season une ligne de basse qui tend vers le post-punk. Gallows, ou comment avoir une main de fer dans un gant de velours.

Artiste : Gallows

Titre : Desolation Sounds

Label/distribution : Venn records

Date de sortie : 10 avril 2015

Genre : Punk Hardcore

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :