Logo Sensation Rock

EDDIE VEDDER, Water On The Road: Eddie Vedder Live

Monkeywrench Records / Universal / 2011

Parallèlement à la sortie de Ukulele Songs, Eddie Vedder publie ce DVD, témoignage de la tournée qui a suivi Into The Wild.

Le film date de 2008 et a été enregistré dans un théâtre à Washington. La configuration des lieux est idéale pour accueillir le leader de Pearl Jam en mode solo. Et ça lui réussit divinement bien. Vedder nous propose un répertoire alternant des compos jouées avec son groupe, des morceaux de la B.O. du film de Sean Penn ainsi que plusieurs reprises.

Le DVD commence avec Sometimes, qui faisait déjà l’ouverture sur No Code. Et tout de suite on est dans l’ambiance de ce que sera la soirée. E.V. oublie les paroles de la chanson, ne s’en cache pas et on sent tout de suite une complicité s’installer avec le public. Plusieurs fois entre les morceaux, il racontera des anecdotes qui feront sourir l’audience, frôlant parfois le one man show. Les fans de Pearl Jam retrouveront donc entre autres Around The Bend, I’m Open différents des versions studio car jouées uniquement à une guitare, le rendu sera plus folk que les originaux. Car c’est bien une heure et demie de folk à laquelle nous convie notre homme de Seattle. Et les reprises présentes vont dans ce sens avec Trouble de Cat Stevens ou Girl From The North Country et Forever Young de Bob Dylan. De même pour les compositions tirées de Into The Wild qui apparaissent sous un nouveau jour. Le concert est entrecoupé de petites vidéos, façon “carnet de bord”. On peut y voir Eddie Vedder faire de la planche en plein Washington, la préparation de la setlist du soir ou encore le voir aller à la rencontre de ses fans et prenant le temps d’avoir un mot pour chacun. Et puis aussi on peut voir notre homme dans sa paillote à Hawaiï. Ceci nous donnerons l’occasion d’entendre Unthought Known, qui n’apparaitra qu’un an plus tard sur Backspacer et qui est ici à l’état de démo.

Et on notera aussi, s’il faut encore le démontrer, que Vedder c’est avant tout une voix. Le voir interpréter Arc, présent sur Riot Act, est un moment magnifique. Uniquement joué par son organe vocal, Eddie se sample à plusieurs reprises pour un résultat digne d’un chant indien.

Les bonus ne sont pas en grand nombre, mais entendre All Along The Watchtower de Dylan nous convient amplement.

Un excellent DVD donc, dans le même état d’esprit de ce qu’avait été Immagine In Cornice de Pearl Jam. Encore merci pour cette prolifique année Mr Vedder.

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :