Logo Sensation Rock

PEARL JAM, Twenty – The Motion Picture

Vinyl Films/Columbia/Sony/2011

Un mois à peine. C’est le temps qu’il aura fallu patienter pour enfin voir le film retraçant 20 ans de carrière ( à moins d’avoir été un parisien qui aura pu voir le document sur grand écran lors de l’unique séance française).

Cameron Crowe (Presque Célèbre, Singles, Jerry Maguire) est à la réalisation. Journaliste musical de formation, il a eu la chance de pouvoir suivre l’émergence de la scène musicale de Seattle à la fin des années 80 et par le fait la naissance de Pearl Jam. S’appuyant sur un nombre incroyables d’archives vidéos et musicales, il retrace tout le parcours de chaque membre du combo, depuis les arcanes de Green River pour Jeff Ament et Stone Gossard, puis l’histoire éphémère et intense de Mother Love Bone et de son leader Andrew Wood à la fin tragique qui donnera vie par la suite au groupe. Le premier concert donné seulement cinq jours après qu’Eddie Vedder soit engagé, l’immédiate osmose qui prend forme est enfin mise en images. De l’explosion inattendue de Ten au dernier album studio en date Backspacer, on suit l’évolution constante du groupe, sa mue symbolisée par Vitalogy. Cette évolution, ces questionnements, les remises en causes incessantes dictés par des évènements engagés (la bataille contre Ticketmaster) ou par des tragédies (mort de Kurt Cobain, drame du Rockskilde 2000) où Vedder ou Gossard s’ouvrent totalement. Etoffé avec des témoignages de Chris Cornell (qui démontrent vraiment les liens qui unissaient les groupes de Seattle, de Pearl Jam à Soundgarden, en passant par Nirvana ou Alice In Chains) ou l’influence de Neil Young, Crowe ne tombe pas dans le piège du documentaire démago. Les faits sont rapportés en toute objectivité. Et il lève enfin le voile sur la pseudo adversité qui existait (pas) entre Cobain et Vedder.

Au rayon bonus, des petites pastilles de cinq minutes, remplies d’anecdotes qui feront le bonheur des fans. Deux interviews avec Mike McReady et Matt Cameron qui racontent la genèse de Faithfull et de The Fixer. Le retour de Jeff Ament dans son Montana d’origine et où on découvre soudain la pochette de Yield sur le chemin. Une visite guidée de Seattle par Stone Gossard ou encore l’intégration du sixième membre de Pearl Jam, le clavier Boom Gaspard.

Twenty n’est pas seulement un reportage sur Pearl Jam, c’est aussi le témoignage d’une époque révolue et d’une autre en devenir. Et les liens qui existent entre chaque membre du groupe expliquent sa longévité et laissent deviner qu’il faudra sans aucun doute encore compter sur le quintet pour encore bien des années.

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :