Logo Sensation Rock

NADEAH, The Odile EP

Cinq 7/Wagram/2011

Cette jolie blonde venue d’Australie et aperçue chez Nouvelle Vague et Charlie Winston fait son entrée avec un premier EP, charmant, frais, entre folk et jazz-swing.

Odile, le premier titre donnera à la plupart envie de remuer ses fesses, sur un rythme swing, au son d’une voix jazzy et sexy, comme du Norah Jones sous coke. La contrebasse et la guitare vibrent dans le même esprit bohémien que Moriarty. Puis, en français cette fois, elle chante Exterminateur, aux paroles sur des bêtes qui grattent, proche des Acariens de –M-. Il reste un titre moins réussi mais sautillant avec un tuba en grande forme.
Nadéah sait aussi se faire douce et sensuelle, comme sur Sandpaper et Suddenly Afternoons, délicatement joué au piano et ornée de chœurs.
On attend la suite, à paraître en septembre prochain.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

PEAKS, Love EP

Sober & Gentle/2013 Alors que Cocoon est en suspens pour une durée indéterminée et que Mark Daumail en…