Logo Sensation Rock

SEPULTURA, Kairos

Nuclear Blast/PIAS/2011

Sepultura est mort il y a 15 ans avec le départ de Max Cavalera. Et pourtant il continue de nous servir des albums sans saveur, quasiment anonymes au milieu de toutes les productions Metal.
Désormais, avec comme seul membre d’origine Paulo Jr. à la basse, les Brésiliens servent des compos en copier/coller. Toute l’originalité apportée à l’époque par le leader de Soulfly, ce côté tribal qui a fait de Chaos A.D. et de Roots des sommets de trash metal est certes morte depuis longtemps (NDR : peut-on alors parler de Death Metal ?!).
L’écoute de ce Kairos est éprouvante. Il est très difficile de sortir un morceau du lot tellement tout se ressemble. A part peut être Dialog, qui alterne les chants murmurés entre les dents et les hurlements. Du Slipknot en moins bien. Surtout jusqu’au solo de guitare pour école de musique.
On se réveillera seulement à la fin de l’album quand Structure Violence (Azzes) démarre, avec un petit côté indus bien senti – il est vrai – et enfin, ce côté tribal que Sepultura savait très bien marier avec sa rage sonore.
Sepultura continue donc de creuser sa tombe.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

77:78, Jellies

77:78 est un projet mené par Aaron Fletcher et Tim Parkin. D’abord associés et connus en tant que…
%d blogueurs aiment cette page :