Logo Sensation Rock

SINCLAIR, Sinclair

Warner Music France/2011

Qu’est-ce que nous a pondu l’ami Sinclair, après une absence de cinq ans, une poignée de B.O. et un passage dans le jury de la Nouvelle Star ? Réponse : un disque de pop funky sans saveur.
Que ceux qui n’ont jamais écouté Sinclair me jettent la première bière, ce Sinclair qui – sous haute influence Sly & The Family Stone, Prince et Stevie Wonder – fût l’un des représentants les plus talentueux de la scène funk parisienne, dégainant riffs à l’énergie contagieuse et rythmes endiablés et sortit son dernier bon album en 1996, La Bonne Attitude, délivre ici un disque entre pop variété et soul-funk mignonnette.
Ca tourne dans ma tête, le single qui ouvre l’album, en est la preuve : Sinclair ne se renouvelle pas spécialement et a repris les choses là où il les avait laissés sur Morphologique (2004), distillant un funk gentillet à base de paroles qui, elles, ne vous feront pas tourner la tête (les textes sont signés Eric Sévigné, que je ne connais pas). Lorsque La Fête Est Finie pointe son nez, on a l’impression que la production a été confiée à David Guetta, tant tous les efforts pour attirer un public jeune sont mis en oeuvre.
Là encore, les textes sont ineptes et sans intérêt et ne servent que pour les mélodies pop et soul de Sinclair. Quelques titres font le job, avec force basses slappées (Funky Drama), guitares, cuivres et choeurs soul. Mais désormais, exit la rugosité des premiers disques, ce côté rock qui faisait tout l’intérêt de la musique de Mathieu Blanc-Francard.
Aujourd’hui, les morceaux de Sinclair glissent sur nos oreilles comme un gaz sur une toile cirée. Les riffs ravageurs d’Au Mépris du Danger (1995) sont bien loin, faisant place à des ballades chialeuses au piano et supposés tubes discoïdes (Ailleurs, Envie De Toi, S’en Aller rivalisent avec le meilleur de Claude Barzotti et Patrick Juvet – lol). Edith se retournera probablement dans sa tombe si elle entend cette adaptation de La Vie En Rose qu’est Rose Etc. Ce titre est la souris qui fait couler le bateau.

Bref, la fougue de Sinclair est bel et bien derrière lui et ce disque ne changera pas la face du monde.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :